Sénégal: Kaolack - Craintes d'une éventuelle affluence massive de pèlerins à Médina Baye

15 Octobre 2020

La décision de la communauté religieuse de Tivaouane de surseoir cette année à la célébration de l'anniversaire de la naissance du Prophète Mohamed (Psl), et la grande affluence des pèlerins venus de certains pays africains et du monde lors du «Gamou » annuel de Médina Baye laissent présager de nouvelles dispositions par rapport à l'organisation de cette prochaine édition du Maouloud.

Dès l'annonce de la décision de Tivaouane de renoncer à l'organisation de cette nuit du prophète, beaucoup craignent que la cité religieuse de Médina Baye ne devienne le prochain point de chute des nombreux pèlerins voulant coûte que coûte célébrer le « Gamou ».

Face à cette éventualité, le gouverneur de la région de Kaolack Alioune Badara Mbengue dit avoir pris toutes les dispositions, lui et le comité d'organisation des manifestations de la « Fayda » (Comaf).

Pour cette nouvelle décision il a engagé l'Etat du Sénégal tout entier afin que cette prochaine édition du « Gamou » international de Médina Baye se tienne dans les meilleures conditions.

C'était en marge de la traditionnelle réunion du Comité régional de Développement (Crd) tenu dans la cité religieuse pour les besoins exclusifs de cette grande rencontre religieuse.

Dans un contexte de lutte contre la pandémie de la Covid19, les débats lors de cette rencontre ont été exclusivement orientés vers les dispositions sanitaires à prendre afin de pouvoir faire face à ce grand évènement religieux.

Mieux, les stratégies pour offrir le maximum de masques et autres flacons de gel alcoolisé aux pèlerins et user de toutes les forces pour faire respecter certaines dispositions barrières recommandées.

D'ailleurs, le gouverneur de la région pour cette même question a exhorté la tenue prochaine d'une autre rencontre qui sera convoquée cette fois-ci par le préfet du département de Kaolack et présidée par le Médecin-chef de région.

Et ce, dans le but d'arrondir les angles et procéder aux derniers réglages avant le jour-J. Au-delà les postes de santé avancés et les médicaments prévus pour assurer une prise en charge large des pèlerins, les parties présentes au cours de cette rencontre ont également pris soin de rétablir l'état d'accès de toutes les bretelles et ruelles convergeant vers la cité religieuse de Médina Baye pour assurer la fluidité de la circulation et garantir la libre circulation des personnes en déplacement et leurs biens.

S'agissant des commerçants qui viennent régulièrement poursuivre des activités dans la cité en pareils moments de l'année, le comité d'organisation soupçonne aussi que le nombre va certainement accroître cette année, car la plupart des personnes qui partait à Tivaouane pour écouler leurs produits seront obligés de se retourner vers les autres lieux de convoitise à l'image de Médina Baye pour écouler leurs produits.

Ainsi le comité d'organisation exige de nouvelles dispositions pour accueillir tout ce monde et les contenir dans les meilleures conditions.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.