Congo-Brazzaville: Coopération - Le Congo et l'Unesco signent deux accords

En marge de sa visite de travail, la directrice générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), Audrey Azoulay, a signé le 14 octobre deux accords de coopération au ministère des Affaires étrangères.

Le premier concerne l'accord de siège. Il a été paraphé par le secrétaire général des Affaires étrangères, Sylvestre Mamina, et Edouard Firmin Matoko, sous-directeur général de l'Unesco pour la priorité Afrique et les relations extérieures.

« Le renouvellement de l'accord de siège doit renforcer les relations entre le Congo et l'Unesco, regardé comme la plus emblématique de toutes les agences du système des Nations unies », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l'étranger, Jean-Claude Gakosso.

Rappelons que le premier accord de siège entre l'Unesco et le gouvernement congolais a été signé le 18 mars 1997.

Concernant l'accord général de coopération, il a été signé par Audrey Azoulay et Jean-Claude Gakosso. Ce document témoigne de la volonté du gouvernement congolais et de l'Unesco, dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale relative aux domaines de l'éducation, des sciences, la culture, l'information et la communication, du genre et de la jeunesse.

« L'accord cadre de coopération représente pour nous un intérêt capital. Nous sommes persuadés qu'il va stimuler la relation entre nos deux parties et nous inciter davantage à l'action dont la mise en œuvre de nos projets communs », a commenté Jean-Claude Gakosso.

Pour la mise en œuvre de cet accord, les deux parties identifieront les projets distinctifs. Sur la base desquels elles signeront des accords spécifiques, dits accords de projet.

Parmi les domaines prioritaires auxquels l'Unesco pourra accompagner le Congo, la directrice générale a cité : l'enseignement supérieur; l'enseignement à distance; l'éducation des filles; les sciences et la technologie; la formation; la jeunesse etc.

« Je me réjouis de ces axes de coopération qui correspondent à vos priorités et à notre mandat, et je vous promets notre appui », a indiqué Audrey Azoulay.

Selon le ministre Jean-Claude Gakosso, la visite de travail de la directrice générale de l'Unesco « témoigne de l'excellence des relations de coopération entre l'Unesco et le Congo. Des relations établies depuis 1960 ». Au cours de ces années, a-t-il ajouté, « notre coopération n'a cessé de s'enrichir. Elle a été portée par des réalisations fécondes dans les domaines de l'éducation, des sciences et la technologie, la culture et la communication ».

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.