Angola: Décès de l'écrivain António Gonçalves

Luanda — L'écrivain angolais António Gonçalves est décédé mercredi soir, à Luanda, des suites de maladie.

António Gonçalves a commencé à écrire à l'âge de 13 ans et a lancé son premier récit "Cenas que o Musseque Conhece", en 1978.

En 1980, il rejoint la Brigade de Littérature des Jeunes et la même année, il a contribué au poème «Reflexão» pour une anthologie dédiée au fondateur de la Nation, António Agostinho Neto.

Dans les années 1980, il s'est consacré exclusivement à la production poétique. Il a ainsi publié Pedra" (1994), "Veros Libertinos" (1995), "Adobe Vermelho da Terra" (1996) et "Buscando o Homem" (2000).

Il a également écrit "Gemido de Pedra" (1994), "Versos Libertinos" (1995) et "Umbral de Transmutações" (2009) (édition bilingue: portugais et espagnol).

António Gonçalves a été secrétaire général de l'Union des écrivains angolais de 1994 à 2000.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.