Seychelles: À l'approche de Noël, la monnaie des Seychelles risque de subir plus de pression

La demande de devises aux Seychelles reste élevée, a déclaré jeudi un haut responsable, alors que la valeur de la roupie continue de perdre lentement de la valeur par rapport au dollar, en grande partie en raison du ralentissement économique au milieu de la pandémie COVID-19.

La gouverneure de la Banque centrale des Seychelles (CBS), Caroline Abel, a déclaré lors d'une conférence de presse que la demande de devises avait tendance à augmenter chaque année avant Noël et le Nouvel An, lorsque les gens ont tendance à dépenser plus. Cependant, la situation économique du pays n'est pas la même que les années précédentes.

"Nous avons déjà dit que si la demande est supérieure à l'offre, cela aura un impact direct sur le taux de change. Si nous atteignons ce point, il y aura une dépréciation significative du marché des changes", a déclaré Mme. Abel.

Elle a ajouté que "nous devons prendre en compte le fait que bien que la Banque centrale utilise la réserve, cela ne la ramènera pas à zéro demain matin. L'économie est encore fragile et le pays doit constamment revoir ses dépenses".

Mercredi, un dollar américain coûte environ 18,61 SCR, et si le taux de change continue d'augmenter, cela entraînera une hausse du prix des matières premières, a déclaré Mme. Abel. Il y a un an, 1 dollar valait environ 13,5 SCR, ce qui signifie que la valeur de la devise a chuté de près de 50% par rapport au dollar.

L'économie des Seychelles, qui dépend en grande partie du tourisme, a été durement touchée par la pandémie COVID-19 dans un contexte de ralentissement mondial des voyages, bien que la nation insulaire n'ait connu aucun décès dû au virus et n'ait actuellement qu'un seul cas actif.

Le gouverneur de la CBS a déclaré que le tourisme reste le principal contributeur de devises, car la majorité de ce que le pays utilise actuellement a été accumulée grâce au tourisme au fil des ans.

Mme. Abel a déclaré qu'au vu de la situation économique actuelle, CBS "conseille aux travailleurs ayant des prêts d'avoir une discussion avec leurs banques pour s'assurer que toute compensation qu'ils reçoivent ne sera pas entièrement consacrée au remboursement du prêt. Si cela n'est pas fait, les gens se verront dans des situations économiques désastreuses si la pandémie persiste. "

Les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, ont une réserve de 571 millions de dollars, dont 433 millions de dollars peuvent être dépensés. Les calculs montrent que cette réserve peut soutenir le pays pendant 18 mois.

Mme. Abel a expliqué que la réserve a pu augmenter un peu après avoir reçu 10 millions de dollars de la Banque africaine de développement.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.