Togo: Quatre tueurs de bossu interpellés 4 ans après leur crime

En 2016, l'opinion a appris l'assassinat d'un bossu à Korbongou, localité située au Nord du Togo à 13 km de Dapaong, sans doute à des fins rituelles. Quatre ans après, les enquêteurs ont réussi à interpeller une partie des criminels.

La gendarmerie nationale togolaise a indiqué avoir « interpellé le 13 Octobre 2020, quatre individus pour assassinat d'un bossu en 2016 dans les Savanes ».

Les faits : Nous sommes au 26 septembre 2016 quand la Brigade de Korbongou a été alertée par des riverains pour avoir découvert un colis suspect flottant sur la rivière Obiagou.

Recueilli puis fouillé, le colis cache en fait le corps mutilé d'un homme non identifié emballé dans un sac en toile de jute. Le corps ne sera identifié que plus tard par la famille qui était à la recherche de son enfant disparu le 15 septembre de la même année.

Selon les informations, ils étaient 7 au départ dans la bande mais 2 sont décédés et un autre de nationalité burkinabè serait en fuite.

La Gendarmerie « remercie la population pour la patience et la collaboration et la rassure qu'aucun fait criminel ne saurait rester dans les oubliettes ».

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.