Cameroun: Douala - 57 compatriotes rapatriés des Etats-Unis

Les concernés ont regagné le Cameroun par un vol spécial hier, 14 octobre.

Ce sont finalement 57 Camerounais qui ont atterri hier, 14 octobre 2020, à l'aéroport international de Douala, en provenance des Etats-Unis d'Amérique, suite à une opération de rapatriement menée par les deux pays. Ces compatriotes, 45 hommes et 12 femmes, sont revenus dans leur pays d'origine à bord d'un Boeing 767-200, de la compagnie Omni Air International. Au pied de cet appareil hier, peu après la sortie de ses passagers, des équipes du dispositif sanitaire étaient à l'œuvre, en combinaison de protection, sur les chariots à bagages.

Les voyageurs eux-mêmes avaient déjà engagé les formalités relatives à leur retour. En se soumettant notamment au test de dépistage du coronavirus, systématique pour tous les arrivants ne présentant pas un test négatif daté d'au plus trois jours.

« Pour l'instant, ils sont en exploitation, nous ne pouvons pas vous en dire plus », a indiqué à CT une source autorisée ayant requis l'anonymat, précisant qu'il s'agissait là d'une situation de « rapatriement forcé », et non de « rapatriement volontaire ». Une situation donc quelque peu délicate. En tout cas, suffisamment pour ne pas permettre à la presse de prendre des images des intéressés.

Outre le dispositif sanitaire et sécuritaire, des véhicules postés à la sortie du hall de l'aéroport, côté « Arrivées » attendaient les compatriotes rapatriés. « Les cas éventuels de Covid-19 seront conduits au centre spécialisé de Yassa, comme c'est le cas à chaque fois que l'un d'eux est détecté dans cet aéroport, pour isolement et soins à prodiguer », a relevé par ailleurs un responsable de la sécurité de l'aérogare. Cela dit, la destination finale des uns et des autres sera fonction du résultat de l'exploitation des sujets, toujours en cours au moment où nous allions sous presse.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.