Sénégal: Vol à l'occasion du service - Deux agents de Senico condamnés

15 Octobre 2020

Le Tribunal d'instance de Dakar a condamné, hier, deux agents de Senico pour vol à l'occasion du service commis la nuit. Dans cette affaire, il est reproché à l'agent de sécurité Ch. I. Thiam d'avoir subtilisé deux bouteilles d'huile et des sachets de lait de 400 grammes.

Avec la complicité El. H. D. Sarr, un opérateur des machines, il voulait faire sortir son butin. En fait, il résulte de la procédure qu'après son forfait, le sieur Thiam avait gardé son butin au parking pour échapper au contrôle.

Ainsi, il avait demandé à son co-prévenu et la présentation d'un bon de sortie. Ainsi, il avait suggéré à son co-prévenu de déclarer qu'il était le propriétaire des denrées si on lui réclamait un bon de sortie. Cependant, face à l'interrogatoire serré de ses collègues, Sarr a cédé et balancé Thiam. Face aux juges, l'opérateur des machines a reconnu les faits, mais l'agent de sécurité a contesté le vol.

« J'ai acheté les denrées à la boutique de mon quartier pour les envoyer chez moi à Kaolack. Chaque fin du mois j'achète du ravitaillement. Je ne voulais pas l'introduire dans l'usine pour éviter qu'on me réclame un bon de sortie », a allégué le prévenu.

Lorsque le président lui a fait remarquer qu'on était loin de la fin du mois, il a soutenu avoir tout acheté le mois dernier.

La défense a requis la relaxe. Après délibéré, le tribunal a condamné El. D. Sarr à deux ans avec sursis pour complicité. Quant à Ch. I. Thiam, il a écopé de deux ans dont 15 jours ferme.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.