Ile Maurice: Assises - 19 ans de prison pour avoir tué sa femme

Bhowansing Bisram a écopé de 19 ans de prison pour avoir tué sa femme Waida douze ans de cela. Le jugement a été prononce le 15 octobre 2020 par la juge Karuna Gunesh Balaghee. La juge a statué que l'accuse a agressé brutalement sa femme, une mère de quatre enfants.

L'agression meurtrière a été commise le 27 avril 2008 devant ses enfants. Cette affaire a pour toile de fond l'alcoolisme. Le jour fatidique l'accusé, pêcheur de son état, était parti à la pêche vers 6h30. Il est retourné à la maison vers 10h30.

Sa femme regardait la télévision. Le mari constata que sa femme était sous l'influence de l'alcool. Il lui a reproché d'avoir consommé de l'alcool car elle suivait un traitement à l'hôpital Brown Sequard. Elle avait eu sa décharge de l'hôpital dix jours auparavant. Bhowansing Bisram lui reprocha de n'avoir pas nettoyé la maison et de n'avoir pas préparé à manger pour les enfants.

Vers 11 heures, il quitta la maison pour aller rencontrer son banian. Ce dernier n'était pas chez lui. Bhowansing Bisram rencontra alors un ami et ils ont consommé de l'alcool. Après le retour de banian, ils ont tous trois bu du rhum. Rentré chez lui, Bhowansing Bisram se vit prendre dans une bagarre entre lui et sa femme. Il l'a alors agressée sauvagement avec un morceau de bois. Sa femme a été blessée et a commencé à vomir. A un certain moment, elle a perdu connaissance. Cette dernière a été transportée d'urgence à l'hôpital à bord d'une ambulance de la SAMU. Son décès a été constaté par la suite.

La cause de décès a été attribuée à un shock due to multiple injuries. Lors du procès, Bhowansing Bisram a exprimé ses regrets pour avoir causé la mort de sa femme tout en plaidant coupable. La juge l'a condamné à 19 ans de prison.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.