Cote d'Ivoire: Intimidation, tentative d'enlèvement et menaces contre le ministre Hubert Oulaye

Les faits remontent au lendemain du giga meeting tenu au stade FHB par l'ensemble de la classe politique de l'opposition contre le 3eme mandat de Ouattara et la réforme de la CEI et du Conseil constitutionnel.

En effet, le dimanche 11 octobre vers 17 heures, plusieurs éléments des forces de l'ordre ont pris position devant le domicile du président du Comité de contrôle du FPI, le ministre Hubert Oulaye, sans raison apparente. Tentative d'enlèvement, rien n'est moins sûr quand on connait les pratiques mafieuses dignes de la gestapo du régime Ouattara aux abois.

Face à ces menaces et autres intimidations, les cadres et les responsables politiques du FPI du grand Ouest des 08 départements WÊ et ceux du PDCI-RDA, notamment du Tonkpi, du Guémon et du Cavally avec à leur tête le doyen Guiriéoulou et le ministre Gnonkonté, vice-président du PDCI, ainsi que le maire de Toulepleu, Denis Kah Zion, se sont rendus auprès du ministre Hubert Oulaye et sa famille pour leur traduire leur solidarité et leur soutien.

« Plus jamais, nous n'accepterons que les personnalités WÊ soient l'objet de menaces ou d'atteinte physique.

Quiconque touchera désormais à un seul chevet d'un cadre WÊ nous trouvera sur son chemin car dorénavant, c'est tous les WÊ qui se lèveront » a prévenu le ministre Gnonkonté au nom de tous les cadres des différentes régions qui sont allés traduire leur compassion au ministre Hubert Oulaye qui explique difficilement cette présence des éléments du CCDO devant son domicile en cette période où la situation socio-politique est des plus tendues.

Ancien ministre de la Fonction publique, Hubert Oulaye fait partie des cadres de l'opposition qui troublent le sommeil du pouvoir en place.

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.