Soudan: Faisal - Le parquet ouvre une enquête sur les incidents de Kassala

La ville de Kassala, sur la frontière est du Soudan

Khartoum — Le ministre de la Culture et de l'Information, le porte-parole du gouvernement, Faisal Mohammed Salih a révélé que le ministère public avait ouvert des enquêtes sur les incidents survenus à Kassala, ajoutant que le gouvernement avait établi des contacts et un dialogue pour désamorcer les tensions.

Le ministre a souligné que l'État était en réunion continue avec différentes parties, y compris les différentes composantes et les Forces de Liberté et de Changement pour désamorcer les tensions à Kassala.

«Le gouvernement tient à respecter le droit de protestation et les rassemblements pacifiques, mais, dans le même temps, le gouvernement et les différentes forces de sécurité travaillent pour sécuriser les services publics stratégiques, les citoyens et leurs propriétés», a-t-il déclaré.

Le ministre a attribué la survenue des affrontements à l'incitation raciale et tribale répétée, ajoutant que le ministre avait entendu un rapport du chef du service général de renseignement et de renseignement militaire sur les incidents.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.