Ghana: Gyan et son frère poursuivis pour agression sur un joueur de tennis

Asamoah Gyan et Baffour Gyan ont-ils utilisé les muscles? L'ancien capitaine des Black stars et son frère sont recherchés par la police pour avoir prétendument agressé Godwin Martey, le PDG de Web Soft Solutions.

Godwin Martey, le PDG de Websoft Solutions, a accusé Asamoah Gyan et son frère Baffour Gyan de l'avoir agressé lors d'un match de tennis.

L'incident se serait produit mercredi 14 octobre sur un court de tennis de la capitale Ghanéenne. Les deux faisaient partie d'un match d'entraînement de tennis, qui impliquait le frère de l'ancien capitaine des Black Stars.

Selon la presse locale, le jeu en simple qui a été mis en place par un ami commun a pris une tournure amère lorsque Godwin a remarqué que tous les points controversés qui étaient censés jouer en sa faveur avaient été donnés à Asamoah Gyan par son frère Baffour Gyan qui a agi en tant qu'arbitre du jeu.

Fatigué de cela, Martey a déclaré qu'il avait décidé d'arrêter complètement de jouer au jeu et d'aller s'asseoir quelque part pour se détendre. Baffour, a-t-il dit, l'a menacé de venir finir, mais, lorsqu'il a refusé, le frère d'Asamoah Gyan s'est approché de lui et a commencé à le gifler.

Mais le rapport du médecin confirme que l'adversaire du tennis n'a pas été physiquement attaqué ou blessé lors de l'agression présumée des frères Gyan.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.