Afrique de l'Ouest: Macky Sall au Nigéria - Une visite pour raffermir la coopération entre les deux pays

16 Octobre 2020

Le Président de la République, Macky Sall, est, depuis hier, en visite d'amitié et de travail au Nigeria. Selon le Pôle communication de la Présidence, cette visite traduit la volonté commune de raffermir les relations bilatérales et le processus d'intégration africaine.

D'après le Pôle communication de la Présidence de la République du Sénégal, la visite du Chef de l'État en République fédérale du Nigeria « traduit la volonté commune des Présidents Macky Sall et Muhammadu Buhari de raffermir les relations fraternelles d'amitié et de coopération entre leurs deux pays, et de poursuivre leurs concertations dans le cadres du processus d'intégration africaine ».

Dans un communiqué de presse datant d'hier, il rappelle que le Président Macky Sall a quitté Dakar, le jeudi 15 octobre 2020, à destination d'Abuja, au Nigeria, pour une visite d'amitié et de travail du 15 au 16 octobre 2020 et que son retour est prévu le 16 octobre 2020.

Le Sénégal et le Nigeria entretiennent d'excellentes relations. En novembre 2018, lors d'une visite du chef de la diplomatie nigériane, Geoffrey Onyeama, les deux pays s'étaient engagés à redynamiser l'axe Dakar-Abuja avec notamment « la tenue, avant décembre 2019, de la Grande commission mixte entre les deux pays », annonçait le ministre des Affaires étrangères sénégalais d'alors, Me Sidiki Kaba.

« Je voudrais me féliciter de la décision que mon homologue et moi-même avons pris à l'issue de notre entretien de ce matin de tenir, au plus tard en décembre 2019, la troisième Grande commission mixte sénégalo-nigérian qui sera couplée au Forum des affaires », déclarait son homologue, Geoffrey Onyeama. Rappelons que la Grande commission mixte entre les deux pays ne s'est jusque-là réunie qu'à deux reprises, en 1995 à Lagos et en 1999 à Dakar.

La convergence de vues sur le plan diplomatique entre les deux pays, soulignait le ministre sénégalais, tarde à se refléter dans les relations bilatérales, particulièrement dans les relations commerciales.

Il avait relevé « l'insuffisance et l'obsolescence » du cadre juridique de la coopération entre les deux pays qui ne compte que cinq accords. « Je suis convaincu que nos deux pays doivent et peuvent faire plus

Il nous faut, dès maintenant, travailler à inverser cette tendance », exhortait Me Kaba non sans demander l'implication des secteurs privés en vue de « hisser » l'axe Dakar-Abuja à un niveau de coopération stratégique.

Avec la cimenterie de l'homme d'affaires Aliko Dangote, la banque Diamond ou encore la banque Uba de Tony Elumelu dont la Fondation soutient et encadre beaucoup de jeunes du continent, le secteur privé nigérian s'installe petit à petit au Sénégal.

D'ailleurs, en 2014, la République fédérale du Nigeria était le pays invité d'honneur de la 23ème édition de la Foire internationale de Dakar (Fidak).

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.