Ile Maurice: NHDC Camp-Levieux - Les constructions illégales continuent de plus belle

Se déroule en ce moment, en cour de district de Rose-Hill, un procès qui doit amener des propriétaires d'appartements achetés à la National Housing Development Co (NHDC) à réfléchir à mille fois avant d'agrandir leur propriété sans l'autorisation préalable des autorités locales (conseil de district ou municipal) et un permis pour occuper les espaces communs qui sont toujours propriété de l'État.

Ce procès, dont une séance est prévue aujourd'hui, concerne le propriétaire d'un appartement à Camp-Levieux, Rose-Hill, dénoncé par un voisin qui estime que son projet d'agrandissement lui cause de sérieux préjudices. L'ironie dans cette affaire est que le prévenu est un proche parent d'un haut responsable de la NHDC.

Ce procès n'est pas le seul de la municipalité contre des propriétaires indisciplinés, qui font fi des lois et règlements. Les inspecteurs de la ville agissent de leur propre initiative ou sur l'invitation du syndic ou d'un témoin qui dénonce une construction illégale. «Il y a beaucoup de procès de ce type en cours», soutient sous l'anonymat un préposé de la municipalité. Depuis que la NHDC s'est lancée dans la construction d'appartements dans des zones dédiées, les syndics nommés ont toujours été impuissants devant l'empiètement des espaces communs par des résidents car tout procès est à leur charge.

Astuce

Pour y remédier, les autorités ont trouvé une astuce en 2018. Elles ont amendé la Local Government Act (LGA) pour que l'autorité locale puisse sévir contre les occupants illégaux d'espaces communs. Les inspecteurs ont ainsi découvert des cas de constructions entreprises sans permis de construction et sans l'autorisation de l'État, propriétaire du terrain. Selon les dispositions de la LGA 2018, l'autorité locale peut interdire la poursuite d'une construction, ordonner sa démolition ou envoyer l'affaire en cour si la construction est terminée.

Mais la proclamation de cette loi a-t-elle eu un effet sur les résidents propriétaires d'appartements NHDC ? Il semblerait que non, car dans le bloc d'appartements NHDC de Camp-Levieux, qui avoisinent le supermarché Winner's et le poste de police, de nouvelles constructions sont entreprises, mettant la vie d'autres résidents en danger tout en faisant fi de la loi. Ces constructions réalisées sans autorisation aucune, et utilisées non seulement comme logement mais également comme espace commercial, continuent de plus belle. Pire, elles défigurent cette zone résidentielle construite dans les années 90.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.