Cote d'Ivoire: Cohésion sociale - L'AJEP lance officiellement ses activités à Abidjan

16 Octobre 2020

L'Alliance de la jeunesse pour la paix (Ajep) a procédé au lancement officiel de ses activités le jeudi 15 octobre 2020, dans un complexe hôtelier, dans la commune de Yopougon. Pour ce rendez-vous, toutes les coordinations de l'alliance ont battu le rappel des troupes.

Face aux nombreux jeunes présents, le président de l'Ajep, Edwin Anoma, a adressé un message empreint de franchise. Il les a exhortés à être plutôt maîtres de leur avenir plutôt que d'accepter d'être à la solde des hommes politiques qui les engagent bien au contraire à la violence.

« La jeunesse doit être consciente et sérieuse. Nos intérêts ne se trouvent pas dans la violence », a-t-il interpellé avant d'inviter chaque jeune à s'engager pour la paix.

Pour Edwin Anoma, seule la paix est le socle d'un développement certain. Toute chose qui contribue à la création d'opportunités pour les jeunes.

Dans la foulée, il a regretté la compromission de leur avenir par certains jeunes qui ont malheureusement mordu à l'appât des politiques qui les a conduits à la mort.

A juste titre d'ailleurs, il a invité les jeunes et les hommes politiques à s'approprier le fondement du message de paix de l'Ajep en cette période électorale, afin de préserver la jeunesse de l'aventure du chaos.

« Le message de l'Ajep s'adresse à la fois aux jeunes et aux politiciens. Qu'ils n'appellent pas leurs militants à la violence et à la barbarie », a conclu le président de l'Ajep.

Avant lui, le responsable des relations publiques de l'Alliance de la jeunesse pour la paix, Mohamed Sangaré, a dénoncé la série de violences qui a secoué la Côte d'Ivoire au cours de ces dernières semaines, qui s'est malheureusement soldée par la mort de plus de 30 jeunes. C'est pourquoi il a appelé les jeunes à refuser d'être manipulés par les hommes politiques.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.