Maroc: L'Union générale des travailleurs du Koweït dément avoir invité le coordinateur de la soi-disant "Union des travailleurs de Sakia El Hamra-Oued-Eddahab" à un colloque arabe sur les femmes

Koweït — L'Union générale des travailleurs du Koweït a catégoriquement démenti avoir invité le coordinateur de la soi-disant «union générale des travailleurs de Sakia Al-Hamra-Oued Eddahab» à participer au colloque arabe qu'elle a organisé sous le thème «Les femmes arabes et les pressions psychologiques: voies et solutions».

Dans un communiqué dont la MAP a reçu copie vendredi, l'Union a affirmé qu'«aucune invitation n'a été adressée au dénommé Mahmoud Faraji Bouzid, le coordinateur de la soi-disant union générale des travailleurs de Sakia El Hamra-Oued Eddahab, pour participer au colloque sus-mentionné", ajoutant "qu'elle ignore comment il a obtenu le lien de participation sachant que la gestion du séminaire et le contrôle des interventions étaient sous la supervision personnelle du secrétaire général de l'Union générale des travailleurs du Koweït".

Le dénommé Mahmoud Faraji Bouzid n'a fait aucune intervention, ni pris part aux discussions, a précisé l'Union générale des travailleurs du Koweït.

L'Union qui a condamné les allégations et la calomnie de cette personne, assure qu'elle se réserve le plein droit de prendre toutes mesures légales à son encontre.

L'Union générale des travailleurs du Koweït a réaffirmé que la participation à ce forum était limitée aux seules femmes syndicalistes relevant des fédérations arabes et internationales, et qu'aucune invitation n'a été adressée à un homme, ou représentant de gouvernement, de parti politique ou homme d'affaires.

Le colloque a connu la participation de 77 femmes représentant 12 pays arabes, dont le Maroc, conclut le communiqué.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.