Togo: Désinfection à tous les étages

16 Octobre 2020

Les établissements hôteliers, les bars et les restaurants sont durement frappés par la crise sanitaire. Les clients se font rares, notamment les hommes d'affaires étrangers, et les plus téméraires redoutent d'être infectés lors d'un dîner entre amis au resto ou en buvant une bière dans un bar d'hôtel.

Les pouvoirs publics assistent ce secteur sinistré. Ils veulent aussi s'assurer que les mesures d'hygiène et de distanciation soient respectés. Gel hydroalccolique, port du masque par les serveurs et les clients, désinfection régulière des tables ...

Les responsables du ministère de la Santé ont mené ce vendredi des contrôles inopinés dans différents lieux.

Pas toujours au niveau de sécurité exigé pour être ouvert.

Les grands hôtels sont en général respectueux. C'est leur intérêt s'ils veulent remplir une petite partie des chambres.

L'hôtel Onomo de Lomé a poussé les choses plus loin. Chaque employé doit prendre une douche sur place avant de commencer son travail. Prise de température obligatoire et désinfection systématique des bagages, des chambres, les espaces publics.

Un dispositif censé rassurer les visiteurs.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.