Togo: Ces héros payés à 5000 F CFA par trimestre

Ce qui suit est un hommage du député et chef du groupe parlementaire NET-PDP, Gerry Komandega Taama, à ces vaillants enseignants volontaires du Togo...

12 000 enseignants volontaires au Togo, l'autre drame national.

Comme le présente le site de la fonction publique, les agents de l'Etat sont 44504, toutes catégories confondues. Les enseignants volontaires eux sont au nombre de 12 000, soit le quart de l'ensemble des fonctionnaires du pays.

Je n'ai pas réussi à obtenir l'effectif des enseignants fonctionnaires du pays, (donnez-le-moi si vous l'avez) mais je suppose qu'il doit graviter autour de 20 000, soit le double des enseignants volontaires.

Il faut absolument faire quelque chose pour ces gens. A l'intérieur du pays où je suis régulier, j'ai rencontré des enseignants qui étaient payés 5000f...par trimestre. Je répète 5000 f tous les trois mois. Or ils font exactement le même travail que leurs collègues fonctionnaires.

Beaucoup de ces chevaliers des temps modernes continuent ce sacerdoce par amour des enfants et de l'enseignement. Certains disent que c'est pour garder une certaine dignité. Et Je les comprends.

Même si les ressources de l'état ne permettent pas de les intégrer tous, (critères de convergence de l'Uemoa) l'état peut au moins signer des contrats avec eux pour améliorer leurs quotidiens, relever leurs salaires.

La pandémie à coronavirus a encore empiré la situation. La suspension des cours a aussi arrêté les cotisations des parents d'élèves. Le programme Novissi a été assez flou en ce qui les concerne. Peu ont reçu le précieux sésame, d'après ce qui m'est revenu. Tout ça est bien tragique.

La très grosse baisse de niveau qu'on remarque chez nos jeunes est en partie liée au manque de motivation des enseignants.

Je rends hommage à tous les enseignants volontaires du Togo. Vous êtes mes héros.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.