Angola: Ouverture de l'Institut agraire de Lunda Sul

Mona Quimbundo — L'Institut professionnel technique agraire de Lunda Sul a été inauguré vendredi, dans la commune Mona Quimbundo, dans la ville de Saurimo, par la ministre de l'Education, Luísa Grilo.

L'établissement d'enseignement construit en 2017 comprend 10 salles de classe, une salle d'informatique et une autre pour les réunions, des laboratoires, une bibliothèque, un atelier technologique et un abattoir, un dispensaire, des bureaux administratifs, une cuisine, une cafétéria, un terrain polyvalent.

114 élèves y sont inscrits et les cours doivent être dispensés par 26 enseignants dans les domaines de la foresterie, de l'élevage, de l'apiculture, de la 7e à la 9e année.

Construit sur une superficie de 20 hectares, le projet du ministère de l'Agriculture et du Développement rural abrite également une laiterie, une volière, une station de traitement des eaux, deux blocs pour le traitement des eaux usées, un espace pour la pratique agricole, deux groupes électrogènes, une maison de type T3 pour le directeur d'école, six résidences du type T5 pour les internes et des maisons pour les enseignants et le personnel administratif.

Luísa Grilo a livré un bus pour soutenir les étudiants et deux pick-up pour le personnel de la direction de l'école.

L'acte a été assisté par les ministres de l'Agriculture et de la Pêche, António de Assis, des Anciens combattants, João Ernesto dos Santos, et par le gouverneur de Lunda Sul, Daniel Neto.

Avec 18 950 habitants, la commune Mona Quimbundo est à environ 63 kilomètres de la ville de Saurimo, et compte 22 écoles d'enseignement primaire et secondaire.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.