Congo-Brazzaville: Agriculture - Le gouvernement fait un don du matériel aux maraîchers

Le groupement des maraîchers de Brazzaville et d'Igné (Pool), les ménages vulnérables de Mati, ainsi que la Congrégation des sœurs de Saint-Joseph viennent de recevoir des kits agricoles de la part du ministère de l'Agriculture et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (Fao).

Composés des intrants, machines de transformation et autres outils de maraîchage, ce don s'inscrit dans le cadre de la journée mondiale de l'agriculture, célébrée le 16 octobre sur le thème : « Cultiver, nourrir et préserver ensemble, agir pour l'avenir. »

Au niveau national, l'évènement a été placé sous le thème : « renforçons la résilience de nos populations face à la covid-19, soutenons les héros de l'alimentation ». D'après le ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, Henri Djombo, les acteurs du monde rural font preuve de courage en vaquant tant bien que mal à leurs occupations pour garantir la chaîne d'approvisionnement alimentaire, même au moment le plus critique de la pandémie.

Malheureusement, a-t-il poursuivi, « de nombreuses exploitations ont été perturbées et fragilisées, d'autres anéanties et manquent de ressources pour se relancer. Je sollicite donc, les concours multiformes des partenaires techniques et financiers pour mettre en œuvre les actions de riposte alimentaire à la covid-19 ».

De son côté, le coordonnateur du système des Nations unies au Congo, Chris Mburu a invité les gouvernements à adopter des solutions innovantes reposant sur des preuves scientifiques pour améliorer les systèmes sanitaires.

« Les gouvernements doivent s'investir dans des politiques et programmes de protection sociale qui garantissent une sécurité et des revenus décents notamment aux petits exploitants », a-t-il indiqué.

Saluant le geste du gouvernement, le président des maraîchers de Brazzaville a exprimé le besoin de disposer des machines semi-industrielles en vue d'une production à grande échelle.

Réduire l'impact carbone

Le gouvernement congolais entend renforcer les mesures visant à réduire l'impact carbone sur l'environnement. Un plan d'investissement pour agriculture climato-intelligente a été élaboré à cet effet.

Ce plan envisage de réduire la déforestation par le développement des cultures industrielles en savane et la mobilisation des partenaires techniques et financiers autour du portefeuille de projets y afférents.

« Il s'agit de résorber les déficits de denrées et d'assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de notre pays », a lané le ministre de l'Agriculture dans son message relatif à la journée internationale de l'alimentation.

Pour lui, dans la conjoncture difficile actuelle, la coopération internationale, ainsi que l'assistance de la Fao, du Fonds international pour le développement agricole et des partenaires financiers restent essentielles pour juguler, à travers des actions concertées et efficaces, les crises majeures que traverse l'humanité.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.