Cote d'Ivoire: Drainage et assainissement - Le démarrage des travaux dans le district d'Abidjan financé par la BID plus de 54 milliards fcfa lancé

Les travaux du programme d'Amélioration durable de la situation de l'Assainissement et du drainage (PADSAD) de la ville d'Abidjan ont été lancés le mardi 13 Octobre 2020 dans la commune de Yopougon par Anne Désirée Ouloto, ministre de l'assainissement et de la Salubrité.

D'un coût global de plus de cinquante-quatre milliards neuf cent quatre-vingt-quinze millions quatre cent trente-quatre mille huit cent quatre-vingt mille FCFA (54.995 434 880) fcfa, le projet est financé à 96% par la Banque Islamique Développement (BID).

"La cérémonie qui nous réunit ce matin est le fruit d'un accord de financement signé entre l'Etat et la Banque Islamique de Développement (BID) pour la construction de canaux primaires de drainage des eaux pluviales dans les Communes de Cocody (3,5 km), Yopougon (27,1 km) ; la réalisation d'une station de traitement des boues de vidange (STBV) des fosses septiques à Anyama/Yapokoi dans le District d'Abidjan d'une capacité de 300 m3/jour ; le raccordement de 10 000 ménages au réseau d'eaux usées dans le District d'Abidjan ; la fourniture de 100 coffres à ordures ménagères le long des canaux de drainage réalisés ; une étude de schéma directeur de gestion des déchets solides du District d'Abidjan" a précisé Amara Sanogo, Directeur général de l'Office national de l'Assainissement et du drainage (ONAD) qui est l'agence d'exécution du projet.

Il a ajouté que "ce programme permet d'aménager tous les grands thalwegs de la commune de Yopougon et de prolonger le canal principal du bassin d'Allabra jusqu'à la lagune non loin du Golf Hôtel. Ce sont des travaux d'envergure pour une solution aux questions d'inondation dans ces communes.

Ce programme permet aussi d'adresser la question du traitement des boues de vidange et de l'accès des ménages au réseau collectif existant. Loin d'être un programme multisectoriel, il permet de doter le secteur des déchets solides d'un schéma directeur pour le District d'Abidjan afin que sa mise en œuvre atténue l'impact du déversement des déchets solides dans les ouvrages".

Anne Désirée Ouloto dont le ministère est le maître d'œuvre s'est réjouie de cet appui financier du BID pour la mise en œuvre du PADSAD qui va contribuer à régler beaucoup de problèmes environnementaux dont les innondations. "Ce programme a pour but de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations du District d'Abidjan à travers la lutte contre l'inondation par la construction de canaux primaires de drainage des eaux pluviales et la lutte contre la pollution des milieux récepteurs par le traitement des boues de vidange des fosses septiques et par la réalisation de branchements sociaux des ménages au réseau collectif d'eaux usées dans le District d'Abidjan", a-t-elle dit.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.