Cameroun: Le corps d'un étudiant de l'Enam retrouvé dans les eaux du Lac Municipal de Yaoundé

17 Octobre 2020

Triste. Camer.be apprend de source sécuritaire, que le corps sans vie d'un élève de l'Ecole nationale d'administration et de magistrature ( Enam), a été retrouvé hier vendredi 16 octobre 2020, au Lac Municipal de Yaoundé la capitale politique du Cameroun.

Selon nos informations, il s'agit de la dépouille de Ondoa Mbida Barth Gaël, élève au cycle A , Administration du travail. Le jeune homme était en fin de formation, puisqu'il avait réussi le concours dans la très convoitée école il y a deux ans. Ondoa Mbida Barth Gaël était le fils du maire Akono dans le département de la Mefou et Akono dans la région du Centre Cameroun.

C'est suite à l'appel des passants qui a aperçu le corps dans les eaux du lac municipal de Yaoundé, que les sapeurs pompiers sont arrivés sur les lieux. Une fois le corps en putréfaction avancée sorti des eaux, la police scientifique a procédé aux fouilles d'usage. La carte nationale d'identité du mort retrouvée sur lui, son téléphone portable ainsi qu'une somme de 55 000 francs CFA conservés dans un emballage plastique. Le jeune Ondoa Mbida Barth Gaël selon des sources familiales, a disparu de la circulation depuis mardi dernier. Chose curieuse, le Lac municipal de Yaoundé se trouve juste en face de l'Enam, au quartier Lac.

Le procureur du tribunal de première instance de Yaoundé Centre administratif, a constaté l'état de putréfaction avancée de la dépouille du jeune étudiant en toute fin de formation à l'Enam, et a ordonné l'enterrement immédiat de celle-ci, à la fosse de Nkolfoulou, une banlieue de Yaoundé.

Qu'est qui a tué Ondoa Mbida Barth Gaël ? Se serait-il suicidé ?

Une pensée profonde pour sa famille et pour tous ceux dont il était cher dans les cœurs.Adieu, Gaël !

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.