Ile Maurice: Serres hydroponiques - Tout à refaire pour un projet ne dépassant pas Rs 40 millions

Le Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI) doit à nouveau faire analyser les différentes propositions pour la construction de dix serres hydroponiques à Melrose. La décision a été prise par les membres de l'Independent Review Panel (IRP) au début du mois, mais leur position a été rendue publique au cours de la semaine.

Pourtant, un Bid Evaluation Committee (BEC) mis sur pied par le Central Procurement Board avait choisi le consortium New Horizon Builders Ltd-Blychem Ltd pour son offre de Rs 23,7 millions. Un des soumissionnaires, Golden Valley-Sonallal, a jugé que la proposition de ce consortium est trop basse et que la façon dont elle allait construire les serres n'était pas adaptée au climat local. Le contestataire a aussi mentionné que le FAREI prévoyait d'aménager des serres dont la construction s'élevait à Rs 40 millions. Cependant, les avocats du FAREI ont insisté devant les membres de l'IRP pour dire que la somme de Rs 40 millions était le budget à la disposition de cet organisme pour ce projet.

Après avoir écouté les deux partis tout en rejetant plusieurs arguments de Golden Valley-Sonallal, les membres de l'IRP ont décidé que le FAREI doit tout recommencer en définissant bien dans le document d'appel d'offres en quoi consiste la somme de Rs 40 millions. De plus, ils ont demandé qu'un nouveau BEC soit institué pour se pencher également sur les offres qui paraissent anormalement basses.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.