Sénégal: Malem Hodar - Le maire de Dianké-Souf offre des médicaments et du matériel médical à neuf structures sanitaires

Dianké-Souf (Malem Hodar) — La mairie de la commune de Dianké-Souf, dans le département de Malem Hodar (Kaffrine, centre) a offert, dimanche, des médicaments et du matériel médical d'une valeur de trois millions de francs CFA à neuf structures sanitaires de sa localité, pour venir en aide aux populations.

"Nous avons mis à la disposition des postes de santé et cases de santé des médicaments et du matériel médical. S'agissant des postes nous avons mis à leur disposition 2.300.000 francs CFA de médicaments. Et, les cases de santé ont reçu un montant de 700.000 de francs CFA de médicaments et des appareils médicaux", a indiqué le maire de Dianké-Souf, Seydou Ndiaye lors de la cérémonie de remise dudit matériel médical aux quatre postes de santé et cinq cases de santé de ladite commune.

Les appareils médicaux remis aux cases de santé sont des tables d'accouchement, des tables de consultation, des tensiomètres et du matériel pour le contrôle du diabète.

"Nous œuvrons pour améliorer le mieux-être des populations de Dianké-Souf et pour venir en aide aux structures sanitaires. Ce matériel médical va participer à l'amélioration des conditions de prise en charge des patients", a soutenu M. Ndiaye par ailleurs président du collectif des maires du département de Malem Hodar.

Selon lui, la municipalité de Dianké-Souf a construit une dizaine de magasins de stockage d'une valeur de près de 50 millions de francs CFA, en vue de lutter contre les catastrophes naturelles telles que les inondations et de mettre les récoltes et les vivres à l'abris des incendies et des feux de brousse.

Pour lutter contre les catastrophes naturelles, nous avons eu à construire une dizaine de magasins de stockage. Récemment, nous avons réhabilité le foyer des jeunes de Dianké-Souf. Et, nous avons installé trois unités de transformation au niveau des villages de Nawré, de Banbanéne et de Darou Nahim", a listé le maire de Dianké-Souf.

Seydou Ndiaye a toutefois plaidé pour le bitumage de la route qui quitte le village de Darou Minam et qui traverse les communes de Ndioum-Guente et de Dianké-Souf.

" Hormis la route nationale numéro un, il n'y a pas un seul mètre de route bitumée dans le département de Malem Hodar. C'est le département le plus enclavé du Sénégal. Il faut nécessairement qu'on réalise cette route qui va quitter Darou Minam et qui traverse les communes de Ndioum- Guente et de Dianké-Souf pour rejoindre facilement la commune de Kaffrine, chef-lieu de région", a demandé le président du collectif des maires de Malem Hodar.

Aussi, ajoute-t-il, "les tronçon Derby -Malem Hodar et Boulel -Médina Sy sont vitaux pour le développement économique et social de nos terroirs".

Seydou Ndiaye a également souhaité l'électrification des communes de Dianké-Souf, de Ndioum-Guente et de Ndiobéne, trois localités du département de Malem Hodar.

"Dianké-Souf ne dispose pas d'un seul mètre de fil électrique. Nous sommes dans le noir. Le département de Malem Hodar est à 99% entre les mains du chef de l'Etat et nous comptons y rester. Nous voulons des infrastructures routières et électriques", a insisté M. Ndiaye.

Il a également réclamé des ambulances pour les villages de Ndioté- Séyane, de Type- Saloum et de Médina Sy afin, dit-il, d'améliorer les évacuations sanitaires.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.