Sénégal: Les mutuelles de santé réfléchissent sur leur rôle face aux défis et enjeux de la mutualité

Thiès — Les unions départementales des mutuelles de santé se sont réunies, samedi à Thiès, pour réfléchir sur leur rôle face aux enjeux et défis de la mutualité au Sénégal, a constaté l'APS.

Cette rencontre est une "large concertation de l'ensemble des unions départementales du pays sur les enjeux et défis de la mutualité et plus généralement la Couverture maladie universelle, dans le cadre de son extension", a expliqué Moustapha Mbengue, président de l'Union départementale des mutuelles de santé de Dakar.

Selon M. Mbengue par ailleurs porte-parole du comité mis sur pied à Thiès à l'issue de cette rencontre, les participants ont notamment abordé, lors des échanges, les " problématiques liées à la subvention et à la portabilité", dans le cadre de l'extension de la CMU.

Ces sujets "nécessitaient une réflexion et une contribution du mouvement mutualiste, pour trouver les voies et moyens d'atteindre les objectifs qu'ils se sont assignés à travers ce programme", a-t-il dit.

Cette rencontre, explique-t-il, visait aussi à réfléchir sur les subventions destinées principalement au monde rural et au secteur informel impactés par la covid-19, dans le cadre du plan de résilience et de relance économique.

"La réorganisation du mouvement mutualiste traversant une léthargie due à la Covid-19, était aussi au menu des discussions", a poursuivi M. Mbengue, rappelant que le mouvement est aussi membre de l'Union nationale des mutuelles de santé.

Les mutualistes ont aussi revisité le partenariat avec les collectivités territoriales ainsi que leur rôle et responsabilité dans la mise en place de la CMU.

Concernant la question de la subvention, Moustapha Mbengue révèle avoir recensé un "reliquat important" que les unions départementales des mutuelles de santé attendent de l'Etat, avant de réitérer leur engagement, "à travers une posture communautaire", pour la mise œuvre de la CMU.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.