Congo-Kinshasa: UA - Chez Félix Tshisekedi, l'Ambassadrice Jessica Lapenn réaffirme l'accompagnement des USA

L'ambassadrice des Etats-Unis auprès de l'Union africaine, Jessica Lapenn, a mis fin à son séjour de 72 heures à Kinshasa, le vendredi 16 octobre dernier. Après avoir rencontré la veille, le Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, en sa qualité de futur président en exercice de l'Union africaine (UA) sur sa vision, la diplomate américaine a donné un point de presse en la résidence de l'ambassadeur des Etats-Unis en RDC. Globalement, elle a réaffirmé le soutien et l'accompagnement des USA à Félix Tshisekedi, non seulement dans le cadre de ses prochaines fonctions au niveau continental, mais aussi en RDC dans plusieurs domaines prioritaires.

"J'ai pu voir qu'il y avait des convergences entre ce que lui compte faire dans le cadre de l'Union Africaine et ce que les Etats-Unis entendent faire et font déjà sur toute l'étendue du continent", a-t-elle laissé entendre.

Elle a souligné de ce fait, que l'engagement des USA dans ce sens, continuera de manière énergétique à Kinshasa, par l'entremise de l'Ambassadeur Mike Hammer, mais aussi l'ambassadeur congolais à Addis-Abeba en Ethiopie. "Je pense qu'il y a une sorte de centralité par rapport aux objectifs que nous essayons d'atteindre communément. A côté du dialogue que nous espérons pouvoir entamer avec l'Union Africaine, parallèlement nous sommes aussi très engagés avec la Commission de l'Union Africaine", a précisé Mme Jessica Lapenn.

Parmi les priorités dans le cadre de son travail avec l'Union africaine, il y a notamment le partenariat avec le CDC africain sur le contrôle de prévention des maladies, mais aussi la question sur le commerce à travers le projet de la Zone de Libre-échange africaine.

Pour ce qui est de la lutte contre la corruption, combat dans lequel les Etats-Unis sont engagés aux côtés de la RDC, la diplomate américaine a exprimé son satisfecit pour le travail accompli jusque-là, et affirmé le fait que c'est une des priorités du partenariat qui lie les deux pays, tout comme les efforts fournis dans le cadre de la bonne gouvernance.

"Nous sommes la première mission non africaine à être accréditée à l'Union Africaine depuis 2006, et nous travaillons sur toute une gamme de questions", a-t-elle affirmé en substance.

Jessica Lapenn a également évoqué la question capitale liée à l'insécurité en RDC, qui est un véritable point noir pour les objectifs de développement du pays.

En effet, la diplomate américaine a reconnu que si l'on ne s'attaque pas aux problèmes sécuritaires en République démocratique du Congo, principalement dans sa partie Est, toutes les questions importantes comme la santé, et bonne gouvernance seront en danger. "Pour nous, l'important c'est d'accompagner le président Tshisekedi mais aussi les leaders dans la région dans ce travail qui est un réel défi. Je pense que les peuples de la sous-région méritent que ces efforts soient déployés".

Parcours de carrière

Il y a lieu de retenir que Jessica Lapenn a prêté serment en tant qu'ambassadrice des Etats-Unis auprès de l'Union africaine et représentante permanente des Etats-Unis auprès de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique le 27 août 2019.

Membre de carrière de haut rang du service des affaires étrangères, elle a récemment occupé le poste de Chargée d'affaires à la mission américaine en Afrique du Sud de 2016 à 2019. Auparavant, elle a exercé les fonctions de chef de cabinet du sous-secrétaire d'Etat à la sécurité civile, à la démocratie et aux droits de l'homme au département d'Etat à Washington D.C. Elle a aussi été cheffe de mission adjointe à l'ambassade des Etats-Unis à Kigali de 2012 à 2014.

Elle a également exercé plusieurs fonctions aux Etats-Unis, comprenant un poste au sein du bureau du sous-secrétaire aux affaires politiques, les fonctions de responsable de bureau pour la Libye et la Tunisie et les fonctions de directeur du Bureau des droits de l'homme et des affaires humanitaires au Bureau des organisations internationales. L'ambassadrice Lapenn a été Conseiller sur les questions du Conseil de sécurité pour la délégation américaine auprès des Nations Unies à New York et membre du département d'Etat à la Chambre des représentants des Etats-Unis.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.