Afrique: Ecobank Côte d'Ivoire - Le produit net bancaire évalué à 39,1 milliards de FCFA au premier semestre 2020

Ecobank Côte d'Ivoire a publié ses états financiers pour le premier semestre 2020. Selon un communiqué de presse, les frais généraux de la banque s'affichent en retrait comparativement au premier semestre 2019 de 1,8% suite à la mise en œuvre de son plan d'initiatives de réductions des charges.

Quant à la profitabilité de la banque, elle présente un recul par rapport à l'exercice précédent à la même période, avec notamment un résultat net en régression de 3,1% du fait de la hausse du coût du risque.

S'agissant du niveau des dépôts en glissement annuel, il enregistre une hausse de 7,8%, traduisant une meilleure liquidité de la banque.

Le produit net bancaire de 39,1 milliards de FCFA s'est contracté de 2,9% par rapport à juin 2019. «Les produits hors intérêts (commissions nettes) s'affichent à 8,9 milliards de FCFA contre 11,4 milliards de FCFA en juin 2019, soit une baisse de 22,4%.

Ce recul s'explique principalement par la réduction des activités de change qui ont souffert de l'effet couplé du rétrécissement des volumes en lien avec le ralentissement des activités dues à la pandémie Covid-19 au second trimestre et de la réduction des marges », renseigne la même source.

Ecobank souligne que la poursuite des efforts d'assainissement du portefeuille a eu des répercussions sur le coût du risque. Ce dernier est en effet passé de 4,2 milliards de FCFA en juin 2019 à 6,0 milliards de FCFA en Juin 2020.

«La mise en œuvre des initiatives de réductions des coûts planifiées pour cet exercice, a permis à la banque de contenir son niveau de charges à 21,2 milliards de FCFA en juin 2020, affichant ainsi une baisse de 1,8%, et ce, malgré l'impact des coûts de restructuration consécutifs à un plan de rationalisation des effectifs qui a abouti à des départs négociés et en préretraite d'une trentaine de collaborateurs à la date du 30 Juin 2020 », lit-on dans le document.

Le résultat avant impôt au premier semestre 2020 s'établit à 12,5 milliards de FCFA. Il est en baisse de 13,5% par rapport à celui de 14,4 milliards de FCFA réalisé en juin 2019.

Le portefeuille de titres de la filiale s'établit à 603 milliards de FCFA et affiche une progression de 11,9% par rapport à juin 2019 (539 milliards de FCFA). Cette hausse résulte essentiellement de la souscription aux titres de placement des Etats de l'espace Uemoa.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.