Afrique: Quatrième révolution industrielle - Huawei s'engage aux côtés du continent

A l'occasion du Financial Times Africa Summit du lundi 12 octobre 2020, Loise Tamalgo, vice-président en charge des relations publiques pour l'Afrique subsaharienne de Huawei Northern Africa, est intervenu lors du panel « Doing digital business in Africa ».

Selon un communiqué de presse, ce fut l'occasion pour l'ensemble des participants de faire le bilan de l'avancée du digital sur le continent, des challenges et des solutions à mettre en place face à la pandémie de la Covid-19.

« Le digital et l'intelligence artificielle constituent des réponses rapides et efficaces aux défis de la pandémie, à la condition que les initiatives des jeune entrepreneurs et talents africains puissent être mis à l'honneur, une politique menée par Huawei depuis son arrivée sur le continent », a expliqué Loise Tamalgo.

Il a ajouté qu'au cours des dernières années, Huawei s'est engagé pour le développement d'une Afrique connectée à travers différents programmes dans les domaines de la téléconférence, du médical et de l'éducation.

Selon le communiqué, ce panel a permis de mettre en lumière les programmes phares du groupe Huawei tels que TECH4ALL, une initiative mondiale visant à éliminer les inégalités en matière de couverture et d'utilisation du numérique, ou Rural Star.

« Huawei s'engage à soutenir les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) qui représentent 80% de la main d'œuvre africaine (étude Mc Kinsey & Company) et qui sont très fortement menacées de disparition à cause de la pandémie de la Covid-19 » rappelle Loise Tamalgo. En effet, le groupe accompagne au quotidien les MPME dans leur transformation numérique.

Ces entreprises ont besoin de financement, d'une transition technologique conséquente pour réduire leurs coûts et augmenter leur rentabilité́, et de nouvelles compétences et connaissances dans les Technologies de l'information et de la communication (Tic).

« Il est nécessaire que le secteur public travaille main dans la main avec le secteur privé dans le cadre du financement des infrastructures nécessaires à une couverture réseau optimale en Afrique.

C'est une des conditions à une entrée réussie du continent africain dans la quatrième révolution industrielle, issue de la numérisation de l'information et de l'inter connectivité des appareils mobiles connectés », a conclu Loise Tamalgo.

Huawei est l'un des principaux fournisseurs mondiaux d'infrastructures et d'appareils intelligents dans le domaine des technologies de l'information et des communications (Tic).

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.