Maurice organise des consultations nationales sur la stratégie de la ZLECA, le 15 octobre

14 Octobre 2020

Addis-Abeba — Maurice, avec le soutien de la CEA, organisera une réunion consultative nationale, ce jeudi 15 octobre pour orienter le développement de la stratégie de mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) du pays.

Prévue dans la capitale Port Louis, il est prévu que la réunion lance des réflexions sur la manière dont Maurice peut saisir les opportunités de la ZLECA pour approfondir son niveau d'intégration commerciale avec le reste de l'Afrique.

Cette collaboration relève du mandat de la Commission par l'intermédiaire du Centre africain pour la politique commerciale afin d'aider les États membres de la ZLECA à se préparer à la mise en œuvre de l'accord qui débutera l'année prochaine.

On s'attend entre autres, à ce que la stratégie nationale :

Fournisse des orientations sur la manière dont Maurice pourrait renforcer la diversification économique et maximiser le commerce de biens et services, y compris sur les marchés non encore explorés ;

Stimule les potentiels d'investissement grâce à une évaluation des avantages comparatifs et étudie le développement de la chaîne de valeur aux niveaux régional et continental, et ;

Rende compte des questions relatives à l'investissement, aux droits de propriété intellectuelle, à la politique de concurrence et au commerce électronique.

Le processus de domestication de l'Accord de la ZLECA commence par l'établissement d'un consensus national avec des groupes d'intérêt comprenant les enjeux, tandis que les États parties prennent des mesures visant à aligner leurs stratégies nationales et réformer les politiques nécessaires afin de mieux tirer parti des opportunités offertes par l'Accord.

Maurice est l'un des 30 pays à avoir ratifié l'Accord. L'Accord, une fois opérationnel, sera le plus important du monde en nombre de pays participants. Ce sera un marché de 1,2 milliard de personnes avec un Produit intérieur brut combiné de 2 500 milliards de dollars américains. Il constituera également une étape importante vers la réalisation de l'Agenda 2063 de l'Union africaine pour la transformation socio-économique du continent.

Cette réunion fait partie d'un projet plus large visant à renforcer l'intégration du commerce africain grâce à une mise en œuvre efficace de la ZLECA. Soutenue financièrement par l'Union européenne, la CEA travaille en partenariat avec la Commission de l'Union africaine (CUA), le Centre de commerce international (CCI), la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), et une sélection d'experts indépendants du commerce pour garantir l'efficacité des stratégies de mise en œuvre de la ZLECA.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.