Angola: Artur Almeida annonce un programme de continuité

Menongue (Angola) — Un programme de continuité, basé sur l'organisation de compétitions, d'infrastructures, de formation, de communication et de marketing, a été présenté par le candidat de la liste B à la présidence de la Fédération angolaise de football (FAF), Artur de Almeida e Silva.

S'adressant à la presse samedi à Menongue (Cuando Cubango), après avoir rencontré l'association locale de football et les présidents des clubs fédérés, le dirigeant sortant de la FAF a déclaré qu'il accorderait plus d'attention à la compétition nationale et internationale.

Au cours des quatre prochaines années, il est proposé de poursuivre la formation du personnel administratif et technique, de travailler pour la croissance du nombre de pratiquants, à différents niveaux, dans les deux sexes.

Avec la devise de la campagne «Renouveler dans la continuité, servant le football et la nation», Artur Almeida affirme qu'il continuera à œuvrer pour une moralisation complète du football national.

Il a rappelé que depuis son inauguration, en 2016, le pays a connu des difficultés financières, qui ont rendu impossible la réalisation des tâches précédemment établies.

Cependant, il a énuméré des réalisations telles que la visite dans le pays, en novembre 2019, du président de la Fédération internationale de football associée (FIFA), Gianni Infantino, ainsi que du président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad.

Les concurrents restants sont: Nando Jordão (liste A), António Gomes «Tony Estraga» (C) et José Alberto Macaia (D).

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.