Angola: 77 rubis saisis à la frontière entre l'Angola et la Namibie

Ondjiva (Angola) — Soixante-dix-sept rubis ont été saisis à la frontière entre l'Angola et la Namibie, au cours des sept derniers jours, par la police des gardes-frontières, dans la province de Cunene.

La saisie des pierres précieuses a eu lieu le 19 mars, dans les voisinages de la localité de Santa Clara, lorsqu'un ressortissant de 34 ans a tenté de franchir la frontière, dans l'acte de contrôle, il a été retrouvé avec la quantité de ces pierres précieuses.

Le rubis est l'une des pierres colorées les plus appréciées et les plus recherchées au monde, c'est une variété rouge du corindon minéral, un oxyde d'aluminium (Al2O3) et a une dureté sur l'échelle de Mohs de 9,0. L'apparition de rubis naturels de bonne qualité est plus rare que les diamants de qualité exceptionnelle, leurs valeurs sont donc très élevées.

Le rubis est connu comme la pierre de la décision, de la victoire, du courage et du succès, c'est pourquoi ce joyau ornait les couronnes des rois et des reines de l'antiquité.

L'information a été fournie lundi, à Ondjiva, par le porte-parole du commandement provincial de la police nationale à Cunene, l'intendant Nicolau Tuvecalela, soulignant que ledit citoyen est détenu.

Il a fait savoir que dans la même zone frontalière, trois ressortissants âgés de 26 à 44 ans avaient été arrêtés alors qu'ils tentaient d'entrer en Namibie, avec quatre ivoires à des fins commerciales.

L'officier de la police a expliqué qu'en raison de la violation de la frontière fermée due au covid-19, 177 citoyens ont été empêchés d'entrer et de sortir du pays, dont 176 ressortissants et 10 étrangers de nationalité namibienne.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.