Sénégal: Sédhiou - Actions citoyennes des jeunes de Tanaff contre l'insalubrité et la Covid-19

19 Octobre 2020

Le dernier acte en date remonte à avant-hier, samedi 17 octobre, à la grande satisfaction des populations. Toutefois, cette jeune commune souhaite disposer d'un programme spécial pour sortir des trappes de la précarité ambiante.

La pandémie à coronavirus a sifflé, cette saison, l'arrêt des activités du championnat national populaire communément appelé «Navétane». A Tanaff, dans l'extrême Est de Sédhiou, les jeunes ont trouvé des activités citoyennes qui vont sainement les occuper, au service de la ville.

Le week-end dernier et à l'exemple de ceux qui ont précédé, ils ont initié des opérations de salubrité publique et de remblayage des trous béants dans les principales artères de la ville.

Sény Maréna, le président de la zone de football de Tanaff a fait savoir que «cette année, avec la prévalence de la Covid-19, aucune activité sportive de masse n'a pu s'organiser.

Nous, jeunes de Tanaff, conscients de notre action dans le développement local, avons pensé organiser régulièrement des activités de salubrité publique et de sensibilisation contre le coronavirus.

Ce week-end, nous avons initié le remblayage des trous qui jonchent nos principales routes pour éviter des accidents car cette année la pluie a créée beaucoup de ravinements», dit-il.

De même, Ahmed Touré, membre de la zone de Tanaff, se félicite de la grande mobilisation des jeunes aux côtés des adultes et des autorités pour donner corps à ce geste de patriotisme. L'institution municipale qui les accompagne dit se réjouir de l'éloquence de cet acte sublime de patriotisme de terroir.

Ibrahima Solo alias Idalgo Mané, le premier adjoint au maire de Tanaff déclare : «ici à Tanaff, nous sommes fiers de notre jeunesse consciente et engagée dans les activités de développement. Ils ont bien pris conscience que ni l'Etat, ni les mairies ne peuvent tout faire.

Nous sommes à leurs côtés avec tout l'accompagnement nécessaire en termes d'appui en équipements et logistiques pour la réalisation de ces actions».

Certes, ces jeunes ont manifesté leur engagement à assainir leur cité ; mais sur place, la demande d'un programme spécial de construction de la voirie communale reste actuelle, tout comme bien d'autres services et équipements de base pour faire de cette ville frontalière à la Guinée-Bissau un havre de bonheurs.

MOUSSA DRAME

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.