Sénégal: Mbour - Etat chaotique de la route Ngaparou/Somone

19 Octobre 2020

L'état chaotique de la route Ngaparou-Somone agace les différents usagers et les professionnels du tourisme. Pour autant, ils ont fait face à la presse pour dénoncer cette situation.

La route, en partie dégradée et rétrécie par endroit, fait l'objet de travaux de réhabilitation initiée par la mairie de la Somone.

Ils ont interpellé le président de la République et les autorités ministérielles chargées du Tourisme et des Infrastructures (routières) pour ne pas compromettre l'activité touristique du fait d'une mobilité difficile.

Aliou Ciss, le directeur de l'hôtel Arica 6 et conseiller municipal de la Somone, à la tête d'une cinquantaine de cosignataires d'une pétition initiée pour dénoncer la situation décrite plus haut, demande un accompagnement pour diligenter les travaux de réparation et réhabilitation de la route Ngaparou-Somone.

A l'en croire, les infrastructures routières font partie de la promotion du tourisme. Mais tel n'est pas le cas pour l'axe Ngaparou-Somone avec des nids de poule et des parties crénelées. Il a noté les efforts de la mairie de la Somone.

La municipalité a fait voter la somme de 22 millions de francs Cfa pour gérer la réparation d'une partie de la route.

Au bout du compte, le collectif des signataires doute du savoir-faire de l'entrepreneur commis pour les travaux, car ne convainquant pas, ni par le matériel mis en place ni par le déroulement de ces travaux.

Par conséquent, Aliou Ciss lance un appel solennel au président de la République, au ministre du Tourisme et des Transports aériens et au ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement. Car l'absence de bonnes routes ne rime pas avec la promotion du tourisme et surtout local.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.