Algérie: Nécessité de doter la société civile de mécanismes juridiques et réglementaires

El Bayadh — Le conseiller auprès du président de la République chargé du Mouvement associatif et de la Communauté nationale à l'étranger, Nazih Berramdane a insisté, dimanche à El Bayadh, sur la nécessité de doter la société civile de mécanismes juridiques et réglementaires et de la structurer pour lui permettre d'assumer pleinement son rôle avec responsabilité, conscience et coordination avec les institutions de l'Etat.

"L'intérêt accordé à la société civile par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune est conçu comme une vision future des rôles de la société civile", a souligné M. Berramdane en abordant la place dévolue par le président de la république de la société civile en tant que "véritable partenaire" dans de nombreux domaines avec les institutions de l'Etat.

Nazih Berramdane a mis également l'accent sur l'implication des associations de la communauté nationale à l'étranger et des membres de cette communauté dans les activités de la société civile.

Abordant le projet d'amendement de la Constitution, il a salué la forte contribution de la société civile et de nombreux acteurs de partis politiques, d'universitaires et d'experts à l'enrichissement et le débat avec propositions.

Il a déclaré que cette rencontre consultative vise à collecter des propositions du mouvement associatif, leurs expériences, leurs préoccupations et propositions pour construire une vision et stratégie future de la société civile et son mode d'encadrement, pour une relation de confiance entre la société civile et les institutions de l'Etat.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.