Togo: Victoire Tomégah-Dogbé, nouveau PM - « Personne n'a poussé Agbéyomé Kodjo à l'extérieur du pays - C'est une affaire de justice »

Dans une interview accordée ce lundi matin à la RFI, le Premier ministre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé, a officiellement fermé la page de l'élection présidentielle du 22 février 2020 et veut juste « gouverner autrement ».

Se prononçant sur la situation sociopolitique du Togo, pays dont elle est le premier ministre et cheffe du Gouvernement, Victoire Sidémého Tomégah-Dogbé entend gouverner « autrement ».

A croire que les précédentes gouvernances ont failli ou manquaient de quelques stratégies pour atteindre les besoins des gouvernés.

Ainsi, l'ancienne Directrice du cabinet de Faure Gnassingbé n'a « pas de temps à perdre ». Elle veut plutôt « travailler pour démontrer des résultats avec la cohérence, la discipline et la rigueur ».

Le nouveau Premier ministre nommé depuis le 20 septembre dernier, soutient au micro de Carine Frenk qu' « il est important de rendre la vie beaucoup plus facile aux citoyens (Togolais ndlr) » mais à la question de savoir si les poursuites judiciaires engagées à l'encontre d'Agbéyomé Kodjo qui réclame toujours sa « victoire » n'est pas pour le contraindre à se taire ou à s'éloigner, Victoire Dogbé répond «

Personne n'a poussé Agbéyomé Kodjo à l'extérieur du pays ; C'est une affaire de justice et il faut laisser la justice faire son travail » a-t-elle signifié.

« La population togolaise et la communauté internationale ont été tous témoins du bon déroulement du processus électoral dans notre pays. » a rappelé l'invité de la radio internationale et de préciser « Pour nous, la page de la présidentielle est déjà tournée ».

« Le Togo est un pays démocratique... Il peut y avoir des gens qui ne sont pas contents des résultats de la présidentielle » mais « il faut se soumettre à cela. Sinon on ne va pas avancer. Les autres qui n'ont pas encore compris finiront par prendre le train en marche », a confié la militante d'Unir.

Rappelons que l'Alliance Nationale de Jean Pierre Fabre a également lancé un appel au chef de l'Etat pour la reprise de la présidentielle mais pour Madame le premier ministre,

« Ce qui est important pour nous aujourd'hui c'est de travailler à répondre aux besoins sociaux des populations et nous n'avons pas de temps à perdre ».

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.