Congo-Brazzaville: Vie des partis - Le PDC poursuit sa campagne d'adhésion et de redynamisation

Lancée récemment à Brazzaville, la campagne d'adhésion et de redynamisation du Parti pour le développement communautaire (PDC) s'est poursuivie le 18 octobre dans le 9e arrondissement de la capitale, Djiri.

Après son entrée politique, le 15 février dernier, le PDC se relance malgré le fait que son programme ait été fortement bouleversé par la pandémie de coronavirus avec le confinement. Le président national de ce parti politique de la majorité présidentielle, Donatien Itoua, était à Djiri, particulièrement à Kombo- Matari, pour constater la mobilisation des membres de cette section. Cette rencontre lui a également permis de recevoir les nouveaux membres qui ont formalisé leur appartenance au PDC.

Pour Donatien Itoua, il est temps de se lancer dans une course contre la montre afin d'accroître et de consolider la base électorale du parti. « Le travail qui nous attend est titanesque et demande beaucoup d'adresse, d'audace, de minutie et de prévoyance. Il s'agira pour nous, dans un temps record, de prendre d'assaut toutes nos villes et tous nos villages à la conquête des hommes et des femmes capables d'orienter le PDC vers des lendemains meilleurs », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, les responsables des cellules et sous-cellules de Djiri ont été intronisés en vue de faire rayonner ce parti. « La force d'un parti politique réside dans sa capacité à mobiliser et à convaincre les militants grâce à sa vision pour la société », a rappelé, Loïque Ghislain André Inkouivou, membre de la section Djiri.

Les nouveaux venus ont, pour leur part, demandé aux citoyens congolais de rejoindre la famille PDC afin, estiment-ils, de contribuer au développement de leur communauté.

Initiée sur la thème « Jeune engageons-nous pour un futur meilleur », cette campagne se déroulera sur toute l'étendue du territoire national.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.