Congo-Brazzaville: Musique - « Salela tango » et « Nabolingo » de Parfait Young sur le digital

Le maxi single « Salela tango » et le single « Nabolingo » de l'artiste musicien arrangeur, guitariste congolais, Parfait Young, sont disponibles sur les plateformes de téléchargement, spotify, Deezer, streaming...

Son clip intitulé « Fidèle » est sur Facebook, Instagram et sur sa chaîne You tube Parfait Young.

« C'est toujours important de commencer par le digital et après viendra le physique. C'est pendant le confinement que j'avais décidé de sortir ces titres », a signifié l'artiste. Et de lancer un appel de soutien : « Soutenez les artistes en achetant leurs œuvres sur les plates formes de téléchargement, il suffit seulement d'avoir une carte visa pour on n'en procurer », a-t-il dit.

Dans le single « Nabolingo », Parfait Young prône l'amour, la reconnaissance. Le maxi single « Salela tango » est composé de trois titres, à savoir : Fidèle, salela tango, nabolingo, teinté d'une sonorité bien filtrée avec une cadence qui plait à l'ouïe. L'artiste suit en quelque sorte une figure, « je suis fidèle, na zo salela tango (j'ai l'opportunité) nabolingo (dans l'amour) ».

Il collabore souvent avec les anciens musiciens, plusieurs artistes professionnels nationaux et internationaux, au nombre desquels Balou Canta, Luciana de mingongo, Jacky Rapon, Magic système, Werrason, Casimir Zao, Mbilia Bel, Daphné, Academia... « C'est toujours bien d'aller puiser et se former auprès des grands. Ces doyens, vaut mieux les immortaliser pendant qu'ils sont encore vivants. J'avais prévu chanter « Nabolingo » avec le doyen Edo Nganga, mais, après trois jours, on m'annonce sa mort », regrette l'artiste. Pour l'heure, l'artiste n'a pas de groupe, il travaille en solo.

Parfait Young est dans le Word music et aussi dans la musique de recherche. « Je fais une musique qui est le reflet de la culture congolaise. J'utilise tous les genres musicaux qui me viennent en tête. Dans mon maxi single, j'étais purement dans la recherche et, le tout dernier single « Nabolingo », il y a un peu de la rumba mais made in Parfait Young, une rumba avec une touche toujours de la musique de recherche », a-t-il fait savoir tout en remerciant les Dépêches de Brazzaville.

Artiste professionnel, ingénieur de son, responsable d'un studio d'arrangement, Parfait Young a enregistré le tout dernier titre de l'orchestre les Bantous de la Capitale en hommage à Edo Nganga et celui de Samba Dio.

Yongmonkofena Mbolo Parfait Olivier alias Parfait Young est le fils d'un révérend pasteur qui a partagé son enfance entre l'école et l'église évangélique du Congo où il a fait ses premiers pas en musique. En 1998, l'artiste démarre sa carrière professionnelle dans différents orchestres. Il coordonne la partie technique et artistique de l'Union des musiciens congolais(UMC)

Parfait Young est chanteur, compositeur, interprète, instrumentiste, arrangeur et preneur de son. A son actif, plusieurs albums et singles. Il prépare déjà un autre maxi single qui sortira en fin d'année ou au début de l'année prochaine.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.