Algérie: Pétrole - L'Opep+ décidée à prendre toutes les mesures pour stabiliser les cours

Alger — Le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar, a assuré, lundi à Alger, que les pays de l'Opep et non Opep (Opep+) sont décidés de "défendre" le marché pétrolier et de prendre toutes les décisions nécessaires pour stabiliser les prix d'ici à la fin 2020 et maintenir le baril au-dessus de 40 dollars.

S'exprimant en marge d'une rencontre avec les directeurs de l'Energie des wilayas, M. Attar a indiqué que "les pays de l'Opep et non-Opep ont décidé de défendre le marché pétrolier et de prendre toutes décisions nécessaires pour au moins stabiliser les prix d'ici la fin 2020 de manière à maintenir le baril au-dessus de 40 dollars".

A ce propos, M. Attar a salué cet accord de baisse de production, précisant que c'est grâce à l'accord Opep+, entré en vigueur en mai 2020, qu'il y a eu une remontée des cours de l'or noir et une stabilisation des prix atteignant depuis plus d'un mois la moyenne de 40 dollars le baril.

Abordant les perspectives du secteur pétrolier, M. Attar n'écarte pas une reprise des cours à partir de l'année 2021, citant dans ce contexte des prévisions de l'Opep et des institutions internationales au sujet de la reprise économique avec un taux de croissance de l'économie mondiale 4,6 %.

En ce qui concerne la situation de la demande mondiale en produits énergétiques durant l'année 2020, M. Attar a fait état "d'une perte de plus de 9 millions de barils par jour et d'un surplus de production de 2 millions de barils", en raison du ralentissement notamment de la demande du secteur des transports aérien et terrestre, à l'exception du domaine maritime dont l'activité n'a pas enregistré une baisse, a-t-il relevé.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.