Algérie: Baisse du niveau du barrage Chélif, la partie-est d'Oran touchée par les perturbations

Oran — Les perturbations dans l'alimentation en eau potable (AEP) qui touchent la wilaya d'Oran depuis quelques jours persistent toujours avec des coupures dans la partie-est, à cause de la baisse du niveau du barrage Cheliff (Mostaganem), a-t-on appris auprès de la Direction de la Société de l'eau et de l'assainissement d'Oran (SEOR).

Alors qu'une perturbation de 36 heures a été enregistrée en raison des travaux de maintenance au niveau de la conduite principale "Tafna", les habitants de plusieurs communes de la partie-est de la wilaya d'Orn sont actuellement pris au dépourvu, avec une coupure de près d'une semaine.

La partie-est d'Oran est alimentée par le barrage de Cheliff depuis quelques mois et le réservoir de Belgaid (4X75.000 mètres cubes).

Cette baisse du volume d'eau emmagasinée a causé des perturbations dans certaines communes de la wilaya, a indiqué, à l'APS, le directeur général de la SEOR.

La baisse du niveau du barrage de Cheliff, qui alimente la partie-est d'Oran et quatre (4) autres wilayas de l'ouest n'est pas sans conséquences.

Une nouvelle programmation avec un système de rationnement sera adoptée par la SEOR dans les prochains jours, a-t-il ajouté, soulignant: "nous opterons pour un système d'un jour sur deux, ou des plages horaires définies chaque jour selon la disponibilité de la ressource, en attendant les pluies pour le barrage".

Alors que l'alimentation en eau a été rétablie dans certaines communes dans la partie-ouest, comme c'est le cas pour Boutelelis, Mesreghine et Bousfer, d'autres communes telle Ain Turck seront desservies dès demain mardi, a assuré M.Heleili.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.