Seychelles: Tourisme Oui ! Nouvelle campagne lancée aux Seychelles pour le soutien de l'industrie local

L'Office du tourisme des Seychelles (STB) a lancé une nouvelle campagne visant à renforcer le soutien à l'importance de l'industrie du tourisme et à sa contribution à l'économie des Seychelles pendant la pandémie COVID-19.

Tourisme Oui ! est une campagne médiatique de communication qui a débuté ce week-end avec des publicités dans les quotidiens. Des spots éducatifs transmis dans les médias et les réseaux sociaux seront également diffusés jusqu'au 4 décembre.

Le directeur général du conseil d'administration a déclaré que la campagne Tourism Yes est une collaboration entre le conseil d'administration, le département du tourisme, l'Académie du tourisme des Seychelles et l'Association de l'hôtellerie et du tourisme des Seychelles (SHTA).

"Maintenant, nous prenons de l'ampleur, par exemple, hier (dimanche), trois compagnies aériennes ont atterri à l'aéroport et pour la première fois en une journée, nous avons reçu le plus de visiteurs depuis la réouverture de l'aéroport. C'est le moment de sensibiliser le public sur le tourisme, qui est une industrie pour les Seychelles et qui apporte des avantages à tout le pays », a déclaré lundi Sherin Francis aux journalistes.

Mme. Francis a déclaré que tout le monde aux Seychelles devrait travailler ensemble pour relancer le secteur qui, en 2019, rapportait au pays 76 millions de dollars, soit environ 48 millions par mois.

Louise Testa de la SHTA a expliqué que la campagne a deux objectifs majeurs. « Premièrement, nous renforçons les différents protocoles de santé établis par le service de santé publique. Ces protocoles ont été mis en place pour assurer notre sécurité à tous. Certaines personnes pensent que lorsque l'aéroport est ouvert, nous introduisons la maladie qui se propagera dans le pays. Mais si nous observons ces protocoles, nous n'en arriverons pas là », a déclaré Mme. Testa.

Mme. Testa a ajouté que les touristes sont très nécessaires pour la nation insulaire car c'est la principale source de revenus en devises, ce qui est crucial pour l'économie.

Selon Mme. Testa, le deuxième objectif de la campagne est de diffuser des informations au public sur les raisons pour lesquelles les Seychelles ont besoin de touristes. Le représentant de la SHTA a déclaré qu'il était important que les gens se rendent compte que le tourisme apporte de la nourriture qui est vendue dans les épiceries ainsi que de la nourriture dans l'assiette de chaque résident.

La secrétaire principale au Tourisme, Anne Lafortune, a déclaré que l'impact du COVID-19 sur l'économie se faisait sentir sur le pays, les autorités mettent en garde sur des revenus très bas après que le pays a temporairement fermé ses frontières plus tôt cette année.

« Alors que nous relançons lentement le tourisme, nous devons prendre cela sérieusement en considération et il est important de donner aux visiteurs chaque fois qu'ils reviennent leur juste valeur, et d'apprécier qu'ils sont venus et ont aidé le pays », a déclaré Mme. Lafortune, ajoutant que la valorisation de leur argent est également importante.

La secrétaire principale a souligné que si la communauté locale observe les protocoles de santé et protège les Seychellois du COVID-19, cela encouragera les visiteurs à venir vers une destination sûre.

Depuis la réouverture de l'aéroport international des Seychelles du 1er août au 11 octobre, 4 539 visiteurs sont venus aux Seychelles - 115 îles de l'océan Indien occidental. Selon les responsables du tourisme, dans ce nombre, trois visiteurs ont été testés positifs au COVID -19 une fois qu'ils étaient sur les îles.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.