Maroc: Installation des membres de la Commission régionale des droits de l'Homme dans l'Oriental

Les membres de la Commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) de l'Oriental ont été installés dans leurs fonctions, vendredi à Oujda, par la présidente du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Amina Bouayach.

La CRDH de l'Oriental est composée de 21 membres proposés par les corps représentatifs régionaux des magistrats, des avocats, des médecins, des oulémas, de l'institution du Médiateur et des journalistes professionnels, des associations et des observatoires régionaux des droits de l'Homme, en plus de personnalités actives dans le domaine de la protection et de la promotion des droits humains. Intervenant à cette occasion, Amina Bouayach a souligné que cette rencontre s'inscrit dans le cadre du processus de parachèvement des structures du CNDH, à travers l'installation des membres des CRDH qui vont le représenter au niveau régional auprès des citoyens et des autorités.

Les CRDH constituent des mécanismes de proximité et de travail quotidien en vue de la détection des atteintes aux droits de l'Homme et la protection de ces droits, en harmonie avec le processus de développement des droits de l'Homme qui représente un choix politique clair et irréversible du Maroc. Amina Bouayach a mis en exergue les nouvelles missions du CNDH conformément à la loi 76.15 relative à la réorganisation de cette institution constitutionnelle, adoptée en 2018 et qui a élargi le champ des prérogatives du conseil à la prévention des atteintes aux droits de l'Homme et au suivi et à l'évaluation des politiques publiques, aux côtés des rôles de promotion et de protection de ces droits.

De son côté, le président de la CRDH de l'Oriental, Mohamed Amarti, a noté que l'installation des membres de la commission constitue une occasion pour le débat et la concertation autour des questions d'intérêt commun entre les instances nationales du CNDH et ses commissions régionales, notamment les nouvelles prérogatives du conseil et ses structures au niveau national et régional.

Il s'agit aussi de discuter des missions et compétences du conseil ainsi que des défis à relever par l'ensemble des membres des commissions régionales au cours de l'actuel mandat, dans l'ensemble des champs d'intervention du CNDH et de ses commissions, qu'il s'agisse de la protection des droits de l'Homme et de la prévention des atteintes aux droits et libertés, ou de la promotion et le renforcement de ces droits au niveau régional, a-t-il dit.

Parmi les missions du CNDH et de ses commissions régionales figurent aussi le suivi et l'évaluation des politiques publiques, un rôle d'une importance capitale pour les CRDH, a-t-il estimé , notant que les membres du CRDH de l'Oriental sont dotés des compétences et de l'expérience nécessaires pour mener à bien leurs missions au service des droits et des libertés des citoyens.

Les CRDH ont pour missions notamment d'assurer le suivi et le contrôle de la situation des droits de l'Homme au niveau régional, de recevoir les plaintes relatives aux allégations de violations des droits de l'Homme qui leur sont adressées et de mettre en place le programme et les projets du CNDH dans le domaine de promotion des droits humains

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.