Algérie: Procès en appel d'Ali Haddad - Les plaidoiries de la défense se poursuivent

Alger — Le procès en appel dans l'affaire d'Ali Haddad,poursuivi avec plusieurs responsables et ministres pour des chefs d'inculpation liés à la corruption, et la conclusion et l'obtention de marchés en violation de la loi, s'est poursuivi lundi à la Cour d'Alger avec les plaidoiries de la défense.

Les avocats de la défense ont insisté dans leurs plaidoiries sur le fait que les ministres poursuivis dans l'affaire ne faisaient qu'"exécuter le programme de l'ancien président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lequel programme a été adopté de surcroit par les deux chambres du Parlement".

Abondant dans le même sens, la défense des anciens ministres des Transports et des Travaux publics, Amar Ghoul et Abdelghani Zaalane a axé son plaidoyer sur le fait que ses mandants n'étaient pas à la tête du ministère lorsque les indus privilèges ont été octroyés à Ali Haddad.

Juillet dernier, le tribunal de Sidi M'hamed avait condamné Ali Hadad à 18 de prison ferme assortie d'une amende de 8 millions Da, avec confiscation de tous ses biens.

Les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal avaient été condamnés à une peine de 13 ans de prison ferme assortie d'une amende d'un million Da.

Les anciens ministres des Transports et des Travaux publics, Boudjemaa Talai, Amara Benyounes, Abdelkader Kadi et Amar Ghoul sont également poursuivis dans cette affaire.

Sont également poursuivis, les cinq frères d'Ali Haddad et les deux anciens walis d'El Bayadh et de Annaba, respectivement Abdellah Benmansour et Mohammed Slamani.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.