Soudan: Bensouda - Le rôle de CPI dans la phase actuelle se limite à de meilleures enquêtes

Khartoum — Le Procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda, s'est entretenu lundi avec les organisations de la société civile sur la coopération à venir entre elles et la Cour pénale.

Bensouda a déclaré que la Cour Internationale doit coopérer avec les organisations de la société civile car elles sont plus conscientes de ce qui se passe dans la société, indiquant que la CPI croit aux activités efficaces de ces organisations concernant les accusations contre ceux qui sont recherchés par la cour.

Elle a souligné que le rôle de la cour à la phase actuelle se limite à des mieux d'enquêtes pour obtenir plus d'évidence pour soutenir les affaires pénales et les accusations contre les personnes recherchées, en appelant toute personne ayant de nouvelles preuves ou des informations sur d'autres personnalités impliquées dans des affaires pénales de les présenter aux enquêteurs de la cour sans hésitation.

Elle a expliqué que les défis rencontrant la Cour pénale internationale sont gros, indiquant qu'ils œuvreraient pour surmonter les obstacles et accélérer les procédures d'application des peines contre les accusés.

Bensouda a indiqué qu'ils se rendraient à l'avenir les villages touchés au Darfour et rencontreraient les familles des victimes pour rechercher de près la vérité.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.