Sénégal: Les chantiers de l'OMVG réalisés à 95 % à Kaolack

L'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG) a un niveau d'exécution de 95% de ses projets à Kaolack, dans le centre du Sénégal, a indiqué lundi son secrétaire général Ababacar Ndao.

"Nous venons d'effectuer une visite d'évaluation des chantiers et nous sommes très satisfaits de l'état des travaux exécutés à 95 % .

Nous allons continuer à les accompagner dans la mesure où Kaolack est appelée à jouer un rôle déterminant à travers ces prpjets", a-t-il notamment souligné au terme d'une visite de chantiers.

Ndao a expliqué que ces projets et programmes de développement intégré visaient une exploitation rationnelle et harmonieuse des ressources hydroélectriques communes des bassins des fleuves Gambie , Kayanga geba et Koliba-corubal.

Les objectifs du projet sont de fournir aux pays membres une énergie propre, renouvelable et à bas coût, dynamiser le marché de l'électricité à travers le partage des ressources hydroélectriques de la sous-région , l'intégration des moyens de production et de transport d'énergie électrique, a fait savoir le sécrétaire général de l'OMVG.

Il a rappelé que le développement de ces projets visent à réduire de façon appréciable la consommation d'énergie fossile en préservant ainsi l'environnement, de contribuer à l'intégration sous-régionale, favoriser le développement économique de la sous-région et améliorer le bien être de la population locale.

Alioune Badara Mbengue, gouverneur de la région de Kaolack, a, de son côté, jugé satisfaisant le niveau d'avancement des travaux".

"L'intérêt du projet dans la région à travers le transport d'énergie est de pouvoir aider la region à alimentaer les villages les plus reculés," a ajouté le gouverneur de Kaolack.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.