Sénégal: Escroquerie et usurpation de fonction - Un faux «Commandant» de l'armée condamné à 3 mois ferme

19 Octobre 2020

Un boulanger qui se faisait passer pour un commandant de l'armée a été condamné à trois mois ferme pour complicité d'escroquerie et usurpation de fonction.

Le boulanger D. Faye a du cran. Il s'est fait passer pour un commandant de l'armée sénégalaise pour plumer des citoyens. Ses deux victimes l'ont attrait, vendredi dernier, en justice. L'une d'elles, P. Diop l'accuse de l'avoir escroqué la somme de 1,600 million de FCfa.

Chauffeur de transport en commun bus « Horaire », il voulait des facilités pour l'obtention d'un droit de stationnement permanent à la gare routière des « Beaux maraîchers ». Ainsi, il s'était rapproché du faux commandant puisqu'il l'avait aidé dans le passé.

« Il m'avait fait croire qu'il est un commandant de l'armée sénégalaise et qu'avec le soutien d'un de ses amis colonel, il allait m'aider à bénéficier d'un droit de stationnement.

Toutefois, il a refusé de me communiquer le numéro de celui-ci, prétextant que c'est une autorité et qu'il me contacterait lui-même », a raconté le plaignant. Il a ajouté que quelques temps après, le fameux colonel l'a appelé avec un numéro masqué en le rassurant.

Et depuis lors, il ne cessait de lui réclamer divers montants en « tuant » d'abord sa femme, puis son fils. Au finish, il s'est fait plumer sans qu'il n'obtienne son sésame.

Quant à P. S. Diouf, qui a mis en rapport P. Diop et le prévenu, il a déclaré que ce dernier avait promis de le faire intégrer dans la fonction publique, en tant chauffeur. « Il disait qu'il est un commandant de l'armée. Il m'a soutiré 26.000 FCfa pour les frais de dossier », a-t-il confié.

Entendu, D. Faye a réfuté les accusations. « Ils ne m'ont jamais remis de l'argent. Ils ont traité directement avec un ami qui est un ancien militaire. Je ne leur ai jamais dit que celui-ci était un colonel.

C'est à lui qu'ils ont remis leur argent. Je ne me suis jamais présenté comme un commandant. Ils ne disent pas la vérité.

Je voulais leur rendre service », s'est défendu le prévenu. Mais, il a été démenti par le témoin B. Seck qui a révélé avoir assisté aux envois d'argent à plusieurs reprises.

« En plus, chaque fois que le supposé colonel raccrochait avec P. Diop, D. Faye appelait à son tour. Ce qui nous a fait croire que ce colonel n'existe pas en réalité et que c'est D. Faye qui jouait un double jeu », a confié le témoin.

À la suite du parquet qui a requis 1 an dont 6 mois ferme, la défense a sollicité la clémence.

Après délibéré, le faux commandant a été reconnu coupable et condamné à 3 mois ferme. Il doit rembourser aux plaignants les montants qu'elles ont avancés.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.