Afrique de l'Ouest: Bourse - La BRVM termine la semaine passée dans le rouge

Impaxis-Securities, société de gestion et d'intermédiation sénégalaise souligne dans sa « Revue hebdomadaire pour la semaine du 12 au 16 octobre 2020 » que le rebond du vendredi 16 octobre (+0,42% à 122,88 points) n'est pas parvenu à donner une nouvelle couleur au marché.

« Avec quatre secteurs en baisse et deux stable, le marché termine sans surprise dans le rouge.

Ainsi, en variation hebdomadaire l'indice Brvm Composite cède 0,93% à 122, points quand l'indice Brvm 10 enregistre une perte 1,06% à 114,01 points », lit-on dans le document.

La valeur Bernabe CI (Bnbc ; +8,70% à 625 XOF) enregistre la meilleure performance suivie de Nsia Banque CI (NSBC ; +7,62% à 3 390 XOF).

A l'opposé, le titre Unilever CI (Uncl ; -12,28% à 4500 XOF) se positionne en tête des contreperformances hebdomadaires avec un faible volume de titre échangé.

Selon la même source, la capitalisation boursière ressort à 3 692 069 410 481 XOF. Le volume de transactions s'établit à 330 258 titres échangés pour une valeur globale de 1 099 945 414,00 XOF.

Bien que les résultats semestriels des sociétés publiés jusqu'ici ressortent satisfaisants, les investisseurs portent toutefois une grande attention à l'évolution de la situation politique en Côte d'Ivoire.

«En effet, cette semaine l'opposition ivoirienne ne cesse de manifester son désaccord à la candidature du Président sortant, en appelant officiellement à une désobéissance civile.

Ces facteurs faisant planer une certaine incertitude alimentent les craintes des investisseurs qui sortent de leurs positions au profit des placements moins risqués qui assureront la protection de leurs capitaux », explique-t-on.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.