Sénégal: "Octobre rose" - Plus de 2000 femmes dépistées à Kolda

Kolda — Plus de 2000 femmes ont bénéficié des consultations médicales gratuites pour le dépistage du cancer du col de l'utérus et du sein durant le week-end à Kolda.

Ces consultations médicales ont été organisées dans le cadre du mois de la lutte contre le cancer dénommé "Octobre rose", selon l'initiatrice Khady Kandé Baldé.

Il s'agit de la deuxième édition, a t-elle souligné, rappelant que plus de 1500 femmes de la région avaient été consultées lors de la première édition.

"Nous assurons le suivi et la prise en charge entière pour le traitement au niveau des structures de santé", a assuré la promotrice de "Octobre Rose" à Kolda.

Pour le médecin-chef de région Dr Yaya Baldé, le problème reste dans la prévention primaire pour éviter des cas de cancer.

"Nous avons constaté que le dépistage se fait de façon timide, alors que la prévention doit pouvoir réduire les risques de complications de la maladie qui reste curable si elle est dépistée très tôt", a t -il relevé.

Le médecin-chef a évoqué le programme de prévention primaire avec la vaccination des filles adolescentes, insistant sur la sensibilisation.

Ces journées de consultations médicales gratuites sur le cancer du col de l'utérus et du sein ont été organisées en partenariat avec l'institut des sciences de la santé de Kolda et le Groupe la Poste.

Outre les séances de dépistage du cancer du col de l'utérus et du sein, les organisateurs ont procédé à la remise de fauteuils roulants à l'hôpital régional et des serviettes hygiéniques pour les femmes de la Maison d'arrêt de Kolda .

Clôturées dimanche, ces journées ont permis de dépister plus de 2000 femmes en âge de procréation.

.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.