Burkina Faso: Bitumage de la circulaire de Koudougou - Le Premier ministre lance les travaux

19 Octobre 2020

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a procédé, le lundi 19 octobre 2020, au lancement officiel des travaux de bitumage de la Circulaire de Koudougou (rocade Est). A terme, cette voie rendra fluide la circulation dans la « cité du cavalier rouge ».

Dans six mois, les désagréments vécus par les usagers de la voie circulaire de Koudougou, communément appelée Avenue 56, seront des vieux souvenirs.

En effet, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a lancé officiellement les travaux de bitumage de ladite voie au cours d'une cérémonie, organisée par le ministère des Infrastructures, le lundi 19 octobre 2020 à Koudougou.

Elle a connu la présence des personnalités et des ressortissants de la région du Centre-Ouest.

Pour le chef du gouvernement, cette cérémonie qui a suivi la réception officielle des neuf kilomètres de voirie, est la preuve que le développement est en marche dans la ville de Koudougou.

« Toutes ses actions qui visent à faire en sorte que nos villes deviennent des métropoles, s'inscrivent dans la vision que le président Roch Marc Christian Kaboré a du développement urbain» a-t-il affirmé.

Après Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, Koudougou est la troisième ville du Burkina à bénéficier d'une voie de contournement qui va permettre de désengorger la circulation au niveau du centre-ville.

Selon le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, c'est une circulaire longue de sept kilomètres, en deux fois deux voies, avec un terre-plein central et des caniveaux de drainage des eaux de pluie de chaque côté.

Elle disposera également d'éclairage public exactement comme la circulaire de la ville de Ouagadougou.

« Ces travaux de bitumage qui interviennent après l'inauguration des neuf kilomètres de voiries urbaines dans la ville de Koudougou s'inscrivent dans la cadre de la politique de fluidification du trafic urbain et d'amélioration de la mobilité urbaine et de la sécurité routière dont le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a fait une priorité de son mandat » a fait savoir le ministre Bougouma.

Fluidifier le trafic urbain

En plus de la route elle-même, a-t-il indiqué, il est prévu la réalisation de canaux de drainage et d'évacuation des eaux de pluie, qui obstruent et créent des inondations en cas de grande pluviométrie comme c'est le cas cette année.

« Ces canaux d'écoulement longs de 2,5 kilomètres vont permettre non seulement de protéger la rocade en construction, mais aussi et surtout d'assainir les quartiers qu'elle traverse », a fait remarquer le chef du département en charge des infrastructures.

Financés par la Banque mondiale et d'autres partenaires, ces travaux d'aménagement et bitumage sont inscrits dans le Plan national de développement économique et social (PNDES) et vont coûter environ 4 milliards F CFA.

A cette occasion, le ministre Bougouma a laissé entendre, que Koudougou et ses populations occupent une place de choix dans le cœur et le programme du chef de l'Etat.

«Après l'élection du président du Faso et dès la mise en place du gouvernement, j'ai reçu des instructions de faire en sorte que Koudougou brille plus qu'elle ne l'a été avant », a précisé M. Bougouma.

Le maire de Koudougou, Maurice Moctar Zongo, a, au nom du conseil municipal et des populations de la cité du cavalier rouge remercié le président du Faso et l'ensemble de son gouvernement pour la réalisation de ces voiries urbaines.

« Il n'est plus à démontrer que le développement d'un pays est tributaire en grande partie d'un bon réseau routier.

C'est pourquoi, l'engagement du gouvernement à investir dans la réalisation d'infrastructures routières dans nos villes traduit sa volonté de booster leur développement et leur essor économique », s'est réjoui le maire de Koudougou.

Après la réception de neuf km de voiries ce matin, a-t-il poursuivi, le programme présidentiel d'aménagement et de bitumage de voiries urbaines se confirme à Koudougou, toute chose qui augure d'une véritable émergence économique qui fera de la ville, un pôle de croissance.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.