Cote d'Ivoire: Campagne Rhdp - Adiaké veut un taux de participation de 80 à 90%

19 Octobre 2020

A Adiaké, les militants du Rhdp ne font pas de la victoire du candidat Alassane Ouattara une préoccupation. Ils considèrent que c'est un acquis, tant « son bilan parle » pour lui.

Ce qui compte pour eux, c'est le taux de participation. Lors du lancement officiel de la campagne, le 18 octobre, dans la localité, le directeur de campagne adjoint du Sud-Comoé, Hien Sié Yacouba, a fait savoir à la population sortie nombreuse que le cap est mis sur « un taux de participation entre 80 et 90% ».

Pour se donner toutes les chances d'atteindre ce score, il invite donc les uns et les autres, notamment les structures spécialisées du Rhdp de la localité, à investir les campements, les hameaux et tous les recoins de la zone pour parler des actions que le candidat Alassane Ouattara a posées au bénéfice des Ivoiriens.

Le lancement de la campagne à Adiaké a été l'occasion pour le directeur de campagne du Sud-Comoé, Eugène Aka Aouélé et son adjoint de vanter les nombreuses actions du Président de la République.

Entre autres, la construction d'écoles, de centres de santé, de routes et l'adduction de l'eau potable.

« C'est ce bilan qui fait peur à ses adversaires. C'est pourquoi ils veulent boycotter l'élection », ont-ils expliqué aux militants.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.