Angola: Le MED contre la suspension des cours à l'école portugaise

Luanda — Le ministère de l'Éducation (MED) s'est dit lundi non favorable à la suspension des cours en présentiel à l'école portugaise de Luanda, suite l'"absence présumée de conditions de biosécurité".

Dans une déclaration rendue publique samedi, cet établissement scolaire a déclaré qu'il existait une incertitude de la part des parents sur le retour des élèves, après la détection de la contamination d'un élève.

A ce propos, le ministère de l'Éducation a déclaré, dans un communiqué de presse, qu'il était surpris et mécontent d'une telle mesure, se démarquant de toute responsabilité dans cet acte.

Selon le département ministériel, avant la reprise des cours en présentiel, l'institution a subi une inspection pour vérifier si elle remplissait ou non les conditions nécessaires à cet effet.

En ce qui concerne la réduction du nombre d'élèves dans les salles de classe, le MED dit qu'il est de la responsabilité de l'institution d'établir une relation de confiance avec les parents et les tuteurs, afin qu'ils se sentent plus à l'aise d'envoyer les élèves à l'école.

Le ministère regrette l'enregistrement du cas positif d'un élève de cet établissement, affirmant que ce n'est pas un élément suffisant pour décider de suspendre les cours.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.