Algérie: Le projet d'amendement constitutionnel garantit les libertés fondamentales du citoyen (presse oranaise)

Oran — Les titres de la presse paraissant à Oran ont, dans leur édition du mardi, souligné que le projet d'amendement de la constitution, proposé au référendum du 1er novembre, représente une garantie du droit du citoyen à vivre dignement et protège ses libertés fondamentales.

Dans ce sens, le quotidien "El Djoumhouria", sous le titre "une garantie du droit du citoyen à vivre dignement", estime que "le projet d'amendement constitutionnel donne au citoyen de larges droits.

Plusieurs articles portent sur la nécessité de bannir toutes les différences sociales et de respecter les droits contenus dans la Déclaration universelle des droits de l'Homme".

"La nouvelle constitution stipule la protection des libertés fondamentales du citoyen, l'épanouissement socioculturelle du pays, la promotion de la justice sociale et le développement de l'administration et des pouvoirs publics pour qu'ils oeuvrent au service du citoyen", écrit encore "El Djoumhouria" qui consacre un large espace aux impressions et commentaires à ses lecteurs de la région ouest du pays et rend également compte des dernières activités ayant marqué la campagne référendaire.

Pour sa part, "Cap Ouest", dans un article titré "Un allié nommé société civile", s'est penché sur la place et le rôle accordés à la société civile dans le projet d'amendement de la constitution. A ce sujet, il écrit que "le Président Tebboun, afin de rompre avec les pratiques de l'ancien système, a promis de faire de la société civile un allié dans le développement du pays et dans les prises de décisions".

"Cette promesse a été tenue car, dès son installation au palais d'El Mouradia, le Président de la république a d'emblée tendu la main au mouvement associatif en l'invitant à donner son avis sur les perspectives du pays notamment l'amendement de la constitution", rappelle encore le journal.

"Cap Ouest" a, par ailleurs, estimé que "la constitutionnalisation du rôle de la société civile et de la démocratie participative appuiera fortement le mouvement associatif dans la gestion des affaires publiques lors de l'élaboration de nouvelles lois", ajoutant que "désormais l'allié de l'Etat sera un acteur primordial et imposant dans l'édification de l'Algérie nouvelle".

Le journal "Le Patriote" a évoqué, quant à lui, le message du Président de la République adressé aux participants de la semaine nationale du Saint coran, lancée lundi à Mostaganem. Le Chef de l'Etat a rappelé que "le projet d'amendement de la constitution vise à ancrer les valeurs civilisationnelles de l'Algérie, à perpétuer le message des martyrs et à instaurer un Etat de droit et du respect des lois".

Enfin "Ouest Tribune" relève que "le rythme de la campagne référendaire s'accélère à mesure qu'approche le jour du référendum pour la nouvelle Constitution" et que "le rendez-vous suscite l'intérêt du citoyen". Le journal a constaté que "la campagne se déroule dans un climat serein".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.